Le présent rapport est le premier à traiter du nouveau modèle de l'économie canadienne de la Banque du Canada, soit le Modèle trimestriel de prévision (MTP). Le MTP est utilisé à la Banque du Canada aux fins aussi bien d'analyse de politiques que de projections économiques. Dans ce rapport, les auteurs se concentrent sur les propriétés de long terme du modèle et décrivent le MTPRP, un modèle distinct de régime permanent du MTP, qui sert à l'étude des déterminants de l'équilibre de long terme dans l'économie et des effets permanents des chocs économiques ou des modifications des politiques.

Le MTPRP repose sur le modèle simple de Blanchard-Weil à générations imbriquées. Dans un modèle de ce type, les préférences des ménages déterminent le rapport de la richesse financière à la production en régime permanent. L'équilibre est atteint grâce surtout à la variation du niveau des actifs étrangers nets, qui détermine à son tour le service de la dette extérieure et le compte de capital de la balance des paiements. Compte tenu de ces considérations axées sur les actifs, les identités de la balance courante fournissent le niveau requis de la balance commerciale; dans le MTPRP, le taux de change réel s'ajuste de façon à ce que cette dernière atteigne le niveau qui lui est assigné.

Les auteurs du rapport présentent la forme la plus simple d'un modèle de type Blanchard-Weil, puis une série de précisions et d'extensions qu'ils jugent nécessaires pour soutenir l'élaboration des projections. Ils expliquent ensuite les choix effectués par la Banque dans l'étalonnage du modèle et les valeurs numériques du régime permanent qui en résulte. Enfin, ils donnent une description des propriétés du MTPRP, telles qu'elles se dégagent des réactions de celui-ci à plusieurs chocs qui ont été appliqués sur les variables exogènes.