En réaction à la résurgence de tensions sur les marchés européens du financement à court terme en dollars américains, la Banque du Canada, la Banque d’Angleterre, la Banque centrale européenne, la Réserve fédérale des États-Unis et la Banque nationale suisse annoncent le rétablissement d’accords de swap temporaires en dollars É.-U. Ces accords permettront d’améliorer les conditions de liquidité sur les marchés du financement en dollars américains et de prévenir la propagation des tensions sur d’autres marchés et centres financiers. La Banque du Japon envisagera la prise de mesures similaires bientôt. Les banques centrales poursuivront leur étroite collaboration au besoin pour faire face aux tensions sur les marchés de financement.

Mesure prise par la Banque du Canada

La Banque du Canada et la Réserve fédérale ont convenu de rétablir l’accord de swap de 30  milliards de dollars É.-U. (accord de réciprocité prévoyant l’octroi d’une ligne de crédit en devises) qui avait expiré le 1er février 2010. Cet accord permettra, si le besoin s’en fait sentir, de procurer des liquidités en dollars américains au Canada. Le cas échéant, l’accord servira à octroyer aux institutions financières exerçant leurs activités au Canada des facilités de trésorerie de même nature que celles qu’ont annoncées aujourd’hui les autres banques centrales concernées. Cet accord expirera en janvier 2011.

L’accord de swap offre à la Banque du Canada la flexibilité dont elle a besoin pour réagir à l’évolution rapide de la situation sur les marchés financiers. La Banque n’estime pas nécessaire de se servir de ce mécanisme actuellement, mais juge prudent qu’il soit en place. Si elle venait à l’utiliser, les caractéristiques des facilités de trésorerie fournies dépendraient des conjonctures spécifiques des marchés.

La Banque du Canada suit de près l’évolution des marchés à l’échelle mondiale et est résolue à fournir des liquidités, en cas de besoin, pour soutenir la stabilité du système financier canadien et le fonctionnement des marchés financiers.

Information concernant les mesures adoptées par les autres banques centrales

On trouvera des renseignements sur les dispositions prises par les autres banques centrales concernées dans les sites Web suivants.

Banque d'Angleterre
Banque centrale européenne
Réserve fédérale des États-Unis
Banque du Japon
Banque nationale suisse

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Jeremy Harrison
613 782-8782