Le Conseil de direction estime que les risques pesant sur la stabilité du système financier canadien restent élevés, tout comme ils l’étaient en juin dernier, au moment de la parution de la dernière livraison de la Revue du système financier. Les sources desquelles émanent ces risques sont en gros les mêmes qu’alors et résultent surtout du contexte extérieur.