Les nouveaux billets de 5 et de 10 dollars canadiens en polymère ont été dévoilés aujourd’hui au siège de la Banque du Canada, à Ottawa, et en direct de la Station spatiale internationale. Les deux nouvelles coupures, qui sont plus sûres, commenceront à circuler simultanément en novembre prochain.

Jim Flaherty, ministre des Finances, Mark Carney, gouverneur de la Banque du Canada, Paul G. Smith, président du conseil d’administration de VIA Rail Canada, ainsi que Chris Hadfield, commandant de la Station spatiale internationale et astronaute de l’Agence spatiale canadienne - qui participait par satellite - ont procédé au dévoilement des deux derniers billets de la nouvelle série en polymère.

« Les Canadiens peuvent être très fiers de leurs nouveaux billets en polymère, a souligné le ministre Flaherty. Avec le dévoilement aujourd’hui des deux derniers billets de la série, tous peuvent maintenant voir non seulement l’histoire unique que raconte chacune des cinq coupures, mais aussi le fil conducteur qui les relie : le courage, la détermination et l’ingéniosité hors du commun de notre nation et de ses habitants. »

Les nouveaux billets de 5 et de 10 dollars seront pourvus des mêmes éléments de sécurité d’avant-garde que les coupures de 20, de 50 et de 100 dollars en polymère déjà en circulation. Dotée d’une combinaison très évoluée d’éléments transparents et d’images holographiques, cette série est la plus sûre que la Banque du Canada ait jamais émise. Elle est aussi plus économique, puisque les coupures en polymère ont une durée de vie au moins deux fois et demie plus longue que celle des billets en papier de coton, et les billets seront recyclés au Canada.

« La série de billets en polymère repousse les frontières de la technologie des billets de Banque, a souligné le gouverneur Carney. Les nouvelles coupures de 5 et de 10 dollars évoquent les frontières de notre pays et de notre planète. Il est donc tout indiqué que nous franchissions aujourd’hui l’ultime frontière en dévoilant, pour la première fois de l’histoire, un billet de banque en direct de l’espace. »

En orbite à plus de 350 kilomètres au-dessus de la Terre, le commandant Hadfield a présenté aux Canadiens le nouveau billet de 5 dollars en polymère, sur lequel on peut voir le Canadarm2 et Dextre. Ces deux innovations robotiques, utilisées dans l’assemblage et l’entretien de la Station spatiale, symbolisent la contribution continue du Canada au programme spatial international.

« J’essaie d’inspirer aux jeunes Canadiens le désir de viser haut et j’espère que ce nouveau billet de 5 dollars en fera de même, a déclaré le commandant. En mettant en valeur les réalisations du Canada dans l’espace, ce billet nous rappelle que nos rêves n’ont pas de limite. »

On peut voir au recto de la coupure un portrait de sir Wilfrid Laurier, qui a dirigé le pays de 1896 à 1911.

M. Paul G. Smith, qui représentait VIA Rail, était à la Banque du Canada pour dévoiler le nouveau billet de 10 dollars en polymère. Celui-ci est orné d’une image saisissante du train Le Canadien traversant les Rocheuses. Cette illustration évoque la formidable prouesse d’ingénierie qu’a été l’unification des limites Est et Ouest du pays par le chemin de fer. Le portrait de sir John A. Macdonald, qui était premier ministre du Canada (1867-1873 et 1878-1891) à l’achèvement des travaux de construction de la voie ferrée, figure au recto du billet.

« La ligne ferroviaire transcontinentale a contribué au développement d’un Canada moderne. Je me fais la voix de VIA Rail pour vous exprimer ma grande joie de voir que cette réalisation est mise à l’honneur, grâce à cette image emblématique, sur le nouveau billet de 10 dollars, a affirmé M. Smith. Non seulement le chemin de fer est l’un des moteurs de la prospérité économique du pays en assurant le transport de passagers et de marchandises sur notre vaste territoire, mais il a en plus donné aux Canadiens les moyens de repousser leurs propres frontières. »

D’ici à l’émission des deux coupures, en novembre 2013, la Banque continuera de collaborer étroitement avec les institutions financières, les fabricants d’appareils de traitement des billets et les détaillants pour que le passage au polymère se fasse en douceur. Les entreprises qui utilisent du matériel servant au traitement et à la manipulation des billets sont invitées à se renseigner auprès de leurs fournisseurs au sujet de la compatibilité de leurs appareils et des modifications prévues.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la nouvelle série de billets de banque en polymère, veuillez communiquer avec Jeremy Harrison, au 613 782-8782.