Compte tenu de la taille de l’économie chinoise et de l’importance de celle-ci pour les marchés mondiaux des produits de base, il est pertinent de s’interroger sur le rythme de croissance potentiel de cette économie à moyen terme. Nous nous prêtons à l’exercice en étudiant l’évolution de l’offre dans le temps au sein de l’économie chinoise et en anticipant la progression de cette dernière dans les 15 années à venir. À l’aide d’une fonction de production Cobb-Douglas, nous décomposons la croissance tendancielle du PIB en quatre facteurs – l’accroissement du stock de capital, la hausse de la main-d’oeuvre, l’augmentation du capital humain et l’amélioration de la productivité totale des facteurs (PTF) –, puis prévoyons la croissance tendancielle de la production jusqu’en 2030 à l’aide d’une approche ascendante fondée sur nos prévisions pour chacun de ces facteurs. Notre article se distingue des travaux actuels en ce que nous construisons une prévision de la croissance de la PTF chinoise à partir de l’agrégation de prévisions concernant ses principaux déterminants. Par ailleurs, notre analyse repose sur une estimation rigoureusement construite du stock de capital productif en Chine et sur une mesure du capital humain – d’après des données d’enquête sur les salaires chinois – qui tient mieux compte des rendements de l’éducation dans ce pays. Nos résultats donnent à penser que la croissance tendancielle de la production chinoise ralentira pour passer d’environ 7 % actuellement à 5 % d’ici 2030, et cadrent avec un rééquilibrage progressif de l’économie chinoise, marqué par une baisse du taux d’investissement.