Les marchés des contrats à terme peuvent constituer une source d’information précieuse au sujet des anticipations de prix. Toutefois, dans la pratique, il s’avère difficile d’exploiter cette information, les prix des contrats à terme offrant souvent une mesure médiocre des attentes du marché à l’égard des prix des actifs sous-jacents en raison de la présence de primes de risque variables dans le temps. Bien qu’il soit possible en principe de calculer ces attentes en ajustant les prix des contrats à terme en fonction de la prime de risque estimée, le fait qu’il existe autant de mesures des anticipations du marché que d’estimations de la prime de risque représente un problème courant. À ce problème, les auteurs proposent une solution générale qui leur permet de sélectionner, pour tout ensemble d’estimations de la prime de risque, l’estimation la plus exacte des anticipations. Pour illustrer cette méthode, ils résolvent le problème persistant de l’évaluation des attentes du marché à l’égard des prix du pétrole brut. La nouvelle mesure des anticipations concernant les prix du pétrole présentée par les auteurs est beaucoup plus précise que les autres mesures et plus plausible du point de vue économique. Leur analyse a des incidences sur l’estimation des modèles économiques relatifs aux biens durables à forte intensité énergétique, sur les prévisions des prix du pétrole et sur l’évaluation des chocs pétroliers.