Nous, les ministres et gouverneurs de pays membres du G7, respectons la volonté qu’a exprimée aujourd’hui la population du Royaume-Uni que le pays se retire de l’Union européenne. Nous suivons l’évolution de la situation sur les marchés à la suite de l’annonce des résultats du référendum sur l’appartenance du Royaume-Uni à l’Union européenne.

Nous maintenons notre évaluation selon laquelle l’économie et le secteur financier du Royaume-Uni restent résilients, et nous sommes persuadés que les autorités du pays sont en bonne posture pour faire face aux conséquences des résultats du référendum.

Nous sommes conscients qu’une volatilité excessive et des mouvements désordonnés des taux de change sont susceptibles d’avoir des implications défavorables pour la stabilité économique et financière.

Les banques centrales des pays du G7 ont pris des mesures pour veiller à la liquidité adéquate des marchés et assurer leur bon fonctionnement. Nous nous tenons prêts à nous servir des instruments de liquidité établis à cette fin.

Nous continuerons à tenir des consultations étroites sur les mouvements de marché et la stabilité financière, et à coopérer au besoin.

Nous restons unis et solidaires en tant que membres du G7.