Dans la présente étude, nous analysons les résultats des projets pilotes de décimalisation du prix des options qui ont été menés par la bourse canadienne des produits dérivés. La décimalisation améliore les mesures de la liquidité et de l’efficience des prix. Les effets de cette opération varient selon le degré de parité d’une option et sont plus marqués pour les options hors du cours. À la différence des études relatives à la décimalisation sur les marchés des actions, la présente étude révèle que la décimalisation accroît la profondeur du marché des options dans le haut de la fourchette des cours et améliore la liquidité pour les transactions de grande ampleur. Nous concluons en donnant quelques conseils sur la décimalisation des options : cette opération est plus avantageuse pour les options qui ont une volatilité sous-jacente inférieure à 40, qui affichent un écart acheteur-vendeur sous-jacent du cours des actions de moins de 50 points de base, qui font l’objet d’au moins une transaction par jour, ou qui présentent une distribution de la profondeur du marché asymétrique en faveur des meilleurs cours.