Cette étude examine l’incidence que pourrait avoir un taux du financement à un jour bas ou négatif sur le marché canadien des pensions. La principale conclusion est que le marché des opérations générales de pension continuerait de fonctionner efficacement. Toutefois, des changements aux conventions du marché – comme l’instauration de frais en cas de défaut de règlement – ou d’autres changements institutionnels pourraient s’avérer nécessaires pour que le marché des opérations spécifiques de pension continue de soutenir la liquidité sur le marché secondaire des obligations d’État. L’expérience démontre que le marché des opérations spéciales de pension dans d’autres États peut fonctionner efficacement même si le taux du financement à un jour est négatif. Un examen plus approfondi met en lumière les circonstances particulières pouvant entraîner un épisode persistant de défauts de règlement dans le marché des opérations spécifiques de pension, à savoir, plus précisément, la combinaison i) de taux d’intérêt bas ou négatifs, ii) d’importantes positions globales à découvert sur obligations et iii) de décisions économiques ou politiques inattendues.