Dans la présente note, nous présentons nos estimations de la croissance de la production potentielle pour l’économie mondiale jusqu’en 2019. Bien que ces estimations soient entourées d’une incertitude considérable, globalement, nous prévoyons une légère augmentation du taux de croissance de la production potentielle à l’échelle mondiale, qui passerait de 3,1 % en 2016 à 3,4 % en 2019. Cette remontée graduelle devrait s’observer dans un grand nombre de pays, reflétant l’adoption de réformes visant à améliorer la croissance dans les pays émergents importateurs de pétrole (hormis la Chine) et la zone euro, ainsi que l’atténuation progressive de l’effet de freinage exercé sur les investissements par la baisse du prix des ressources naturelles en 2014-2015, dans les régions productrices de produits de base. La croissance de la production potentielle aux États-Unis devrait augmenter quelque peu d’ici 2019, à la faveur d’un léger rebond de la croissance de la productivité tendancielle totale des facteurs. Comme la Chine poursuit la transition qui la placera sur une trajectoire de croissance plus soutenable, caractérisée par une croissance plus lente des investissements, elle est la seule des grandes économies où la croissance de la production potentielle devrait ralentir, quoique modérément.