Nous nous penchons sur l’évolution des technologies financières et analysons en quoi elle est porteuse de risques et de possibilités pour les missions des banques centrales. Parce qu’elles impliquent une modification de la demande de monnaie et du modèle d’organisation industrielle du système financier, ces technologies pourraient transformer les diverses sphères de responsabilité des banques centrales – en particulier la politique monétaire et la stabilité financière. Nous présentons un modèle de stratégie concurrentielle qui nous aide à évaluer la probabilité de voir ces mutations s’opérer.