Nous utilisons de l’information narrative ainsi qu’une nouvelle base de données en temps réel et des prévisions provenant des projections économiques établies par le personnel de la Banque du Canada de 1974 à 2015 pour construire une nouvelle mesure de chocs de politique monétaire et estimons les effets de la politique monétaire au Canada. Nous montrons qu’il est primordial de prendre en compte le changement structurel dans la conduite de la politique monétaire causé par l’annonce du ciblage de l’inflation en 1991 lorsque nous estimons les effets de la politique monétaire. Par exemple, nous constatons qu’une augmentation de 100 points de base de notre nouvelle série se traduit par une diminution de 1 % du PIB réel et de 0,4 % du niveau des prix, tandis que nous observons un recul permanent du PIB réel et une augmentation inattendue du niveau des prix si le changement structurel dans la conduite de la politique monétaire n’est pas pris en compte. Finalement, nous comparons nos résultats avec ceux des États-Unis et du Royaume-Uni et trouvons aussi que prendre en compte le changement de la conduite de la politique monétaire dans ces pays produit des effets différents en matière de politique monétaire.