La croissance des exportations réelles de la Chine a décéléré de façon significative au cours des dix dernières années. Notre analyse démontre que ce ralentissement s’explique en grande partie par la présence de biens plus sophistiqués dans les exportations chinoises. En effet, la Chine a produit des biens plus sophistiqués pour lesquels elle est en mesure d’imposer ses prix au lieu de fabriquer de grands volumes de biens moins sophistiqués. En fait, nous montrons que la part des produits très sophistiqués parmi les exportations chinoises a augmenté continuellement au fil du temps, et que les exportations de la Chine sont devenues moins sensibles aux mouvements des prix, phénomène qui indiquerait une capacité accrue du pays d’imposer ses prix. Lorsqu’on décompose les gains de parts de marché de la Chine, on constate qu’ils se poursuivent même si les prix des produits exportés sont plus élevés que la moyenne internationale. La hausse constante des parts de marché de la Chine tend à montrer que la machine à exporter du pays est loin d’être en panne.