Nous collectons un ensemble de données de panel portant sur 23 pays afin d’examiner les effets des projections et des indications prospectives des banques centrales sur la divergence des prévisions du secteur privé. Nous constatons que ces projections et indications prospectives influent principalement sur la divergence des prévisions faites par le secteur privé au sujet des décisions à venir quant au taux directeur. Elles exercent en revanche moins d’influence sur la divergence des prévisions macroéconomiques du secteur privé. En outre, la divulgation par les banques centrales de leurs projections concernant la trajectoire du taux directeur et de l’hypothèse relative à cette trajectoire qu’elles utilisent dans leurs projections macroéconomiques n’a pas d’incidence notable sur la divergence des prévisions du secteur privé.