David Amirault

Directeur régional (Analyse économique)

David Amirault a été nommé directeur régional (Analyse économique) au Bureau régional de la Banque du Canada pour les provinces de l’Atlantique en 1999. À ce titre, il dirige les travaux de recherche et d’analyse sur l’évolution économique et financière de la région. Il joue également un rôle de premier plan dans les activités du Bureau en communiquant les messages de la Banque à divers publics externes et en favorisant l’échange de points de vue sur l’économie et la politique monétaire. Ses domaines d'intérêt de recherche comprennent les marchés du travail, les tendances migratoires, les enjeux régionaux, les enquêtes auprès des entreprises et des prix et la rigidité des salaires.

Né à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, M. Amirault a obtenu un baccalauréat en commerce avec spécialisation en économie de l’Université Saint Mary’s en 1990. Il a ensuite entrepris des études supérieures en économie à l’Université Western Ontario et a obtenu sa maîtrise en 1991.

Après ses études, M. Amirault a travaillé durant sept ans au sein du Conseil économique des provinces de l’Atlantique (CEPA), à Halifax. Il y a occupé successivement les postes d’économiste, d’économiste principal et de directeur de la recherche. Il a également enseigné l’économie à la Faculté de commerce Frank H. Sobey de l’Université Saint Mary’s, à Halifax, de 1993 à 2004. Il a été président de l’Atlantic Association of Applied Economists (AAAE) de 2002 à 2011. Il a siégé au conseil d'administration de l’Association canadienne de science économique des affaires de 2011 à 2015.

Notice biographique : David Amirault

Communiquer avec

David Amirault

Directeur régional (Analyse économique)
Analyses de l'économie canadienne
Analyse régionale

Banque du Canada
1701, rue Hollis, 13e étage
Halifax, NS, B3J 3M8

Dernières parutions

What’s Up with Unit Non-Response in the Bank of Canada’s Business Outlook Survey? The Effect of Staff Tenure

Document d’analyse du personnel 2017-11 Sarah Miller, David Amirault, Laurent Martin
Depuis 1997, les bureaux régionaux de la Banque du Canada mènent une enquête trimestrielle de conjoncture dont les résultats sont publiés dans le bulletin Enquête sur les perspectives des entreprises. Les réponses sont recueillies par voie d’entretiens confidentiels auprès d’un échantillon d’entreprises représentatif du secteur privé au Canada du fait de leur secteur d’activité, de leur taille ou de la région où elles sont établies.

Canadian Labour Market Dispersion: Mind the (Shrinking) Gap

Note analytique du personnel 2016-3 David Amirault, Naveen Rai
Les chocs peuvent, comme cela a été souvent observé, avoir une incidence asymétrique sur les régions d’une zone monétaire et provoquer des disparités entre les marchés du travail lorsqu’il n’y a pas de mobilité parfaite de la main-d’oeuvre : en témoignent par exemple les répercussions de la récession des années 2008-2009 et de la crise financière subséquente en Europe sur la dispersion des taux d’emploi dans la zone euro et, dans une moindre mesure, aux États-Unis.

16 mai 2013 Une analyse des profils migratoires régionaux au Canada

La connaissance des ressorts de la migration de la main-d’oeuvre entre les régions est essentielle pour bien appréhender la réaction de l’économie aux chocs macroéconomiques et définir des politiques qui favoriseront une redistribution efficiente de cette main-d’oeuvre. L’analyse des déterminants des flux migratoires au Canada de 1991 à 2006 montre que les disparités régionales de taux d’emploi et de revenu des ménages favorisent la mobilité géographique de la main-d’oeuvre et que les frontières provinciales et les différences linguistiques constituent des freins aux migrations.

Asking About Wages: Results from the Bank of Canada’s Wage Setting Survey of Canadian Companies

Document d’analyse du personnel 2013-1 David Amirault, Paul Fenton, Thérèse Laflèche
La Banque du Canada a mené une enquête sur l’établissement des salaires auprès d’un échantillon de 200 entreprises privées de la mi-octobre 2007 au mois de mai 2008. D’après les résultats, pour les travailleurs canadiens non syndiqués du secteur privé, les rajustements salariaux interviennent dans une très forte majorité à intervalle fixe d’une année, et ont lieu surtout au cours des quatre premiers mois, ce qui semble indiquer que la rigidité des salaires n’est peut-être pas constante au cours de l’année.

What Drags and Drives Mobility: Explaining Canada’s Aggregate Migration Patterns

Document de travail du personnel 2012-28 David Amirault, Daniel de Munnik, Sarah Miller
Dans un cadre gravitationnel et à l’aide de données ventilées par région tirées du recensement pour les années 1991 à 2006, les auteurs étudient les facteurs qui influent sur la migration interrégionale au Canada.

Plus

Autre

Revues avec comités de lecture