Jorge Cruz Lopez

Chercheur principal

Jorge Cruz Lopez est chercheur principal au département de la Gestion financière et des Opérations bancaires de la Banque du Canada. Il est également chargé de cours à la Sprott School of Business de l’Université Carleton et siège au conseil consultatif du New York Institute of Finance.

Dans le cadre de ses fonctions à la Banque du Canada, Jorge mène et supervise des travaux de recherche relatifs à la valorisation des actifs, à la gestion des risques financiers et aux infrastructures de marchés financiers. Ses travaux les plus récents portent essentiellement sur l’identification des participants au marché d’importance systémique, l’optimisation des exigences en matière de garanties pour les systèmes de paiement et les contreparties centrales, et la détermination des risques structurels associés à la monnaie électronique et aux systèmes de chaînes de blocs.

Jorge a intégré la Banque du Canada en 2011. Ses fonctions l’ont conduit à participer au comité de rédaction de la Revue du système financier ainsi qu’à de nombreux groupes de travail qui se consacrent à l’analyse des risques systémiques et aux réformes visant les marchés des dérivés de gré à gré et les infrastructures de marchés financiers. Ses travaux ont paru dans des revues universitaires, de même que des revues spécialisées. À titre de conférencier, Jorge a participé à plusieurs colloques et a été invité par diverses universités et institutions responsables des politiques publiques, notamment la Banque des Règlements internationaux, la Banque d’Angleterre, la Banque du Japon, la Banque de France, la Banque de réserve d’Australie, la Banque du Mexique et la Commodity Futures Trading Commission des États-Unis. Il a en outre été conférencier principal à la Banque fédérale de réserve de Chicago ainsi qu’au forum annuel sur la gestion des garanties (Annual Collateral Management Forum) en Europe.

Avant d’entrer à la Banque, Jorge était chargé de cours en finance à la Beedie School of Business de l’Université Simon Fraser, à Vancouver. Titulaire d’un doctorat décerné par cette même université, il a aussi été chercheur invité à HEC Paris et à l’Université de technologie du Queensland (Australie).

Communiquer avec

Jorge Cruz Lopez

Chercheur principal
Gestion financière et Opérations bancaires
Recherche

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Curriculum vitae

Dernières parutions

Who Pays? CCP Resource Provision in the Post-Pittsburgh World

Document d’analyse du personnel 2017-17 Jorge Cruz Lopez, Mark Manning
Au Sommet de Pittsburgh, en 2009, les pays du G20 ont annoncé leur engagement de procéder à la compensation de toutes les opérations sur les dérivés de gré à gré standardisés par l’entremise de contreparties centrales. Depuis, les contreparties centrales ont gagné en importance, et elles ont fait, de même que les marchés des produits dérivés de gré à gré, l’objet d’une vaste réforme réglementaire.

CoMargin

Document de travail du personnel 2013-47 Jorge Cruz Lopez, Jeffrey H. Harris, Christophe Hurlin, Christophe Pérignon
Les auteurs présentent la CoMargin, une nouvelle méthodologie permettant d’estimer les exigences en matière de dépôts de marge que devraient imposer les contreparties centrales sur le marché de produits dérivés.

Plus

Autre

Articles de revue

  • « CoMargin »
    Journal of Financial and Quantitative Analysis, vol. 52, no 5, p. 2183-2215; coauteurs : Jeffrey H. Harris, Christophe Hurlin et Christophe Pérignon.
  • « Clearing House, Margin Requirements, and Systemic Risk »
    Lopez Cruz Jorge, Jeffrey H. Harris et Christophe Pérignon (2011). Review of Futures Markets, vol. 19, dossier spécial, p. 39-54.

Autres publications

  • Risk Accumulation in Central Counterparties
  • Foreign Reserves and Tail Risks
  • Systemically Important Members in Central Counterparties
  • The Limits of Diversification and the Pricing of Tail Risk

Chapitres tirés d’ouvrages

  • Chapitre (revu par un comité de lecture) du livre Analyzing the Economics of Financial Market Infrastructure, publié par IGI Global, la Bundesbank, la Banque du Mexique et la Nederlandsche Bank.

Formation

  • Doctorat en administration des affaires - finance, Université Simon Fraser (Canada)
  • Doctorant invité, Université de technologie du Queensland (Australie)
  • Doctorant invité, HEC Paris (France)
  • Cursus principal du programme de doctorat, Université de la Colombie-Britannique (Canada)
  • Maîtrise en gestion des risques financiers, Université Simon Fraser (Canada).
  • Baccalauréat en administration des affaires - finance et économie, Université Simon Fraser (Canada)

Intérêts de recherche

  • Gestion des risques financiers
  • Évaluation des actifs
  • Produits dérivés