José Dorich

Chef adjoint

José Dorich est chef adjoint à la Section de la modélisation du département des Analyses de l’économie canadienne. Ses domaines de recherche privilégiés sont la théorie macroéconomique, l'économie monétaire et la macroéconomie appliquée. José s'intéresse plus particulièrement à la dynamique de l'inflation, à l'assouplissement quantitatif et au ciblage du niveau des prix. Il a également beaucoup travaillé avec TOTEM, le principal modèle d'équilibre général dynamique et stochastique utilisé par la Banque du Canada pour l'élaboration de projections et l'analyse des politiques. Il est titulaire d'un doctorat en économie de l'Université Pompeu Fabra.

Communiquer avec

José Dorich

Chef adjoint
Analyses de l'économie canadienne
Modélisation

Banque du Canada
234, avenue Laurier Ouest
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

ToTEM II: An Updated Version of the Bank of Canada’s Quarterly Projection Model

Ce rapport fournit une description technique détaillée de TOTEM II, la nouvelle version du modèle de projection trimestrielle que la Banque du Canada a commencé à utiliser en juin 2011, en remplacement de TOTEM (Murchison et Rennison, 2006).
Type(s) de contenu : Rapports techniques Sujet(s) : Cycles et fluctuations économiques, Modèles économiques Code(s) JEL : E, E1, E17, E2, E20, E3, E30, E4, E40, E5, E50, F, F4, F41

18 août 2011 Intégration de plusieurs taux d’intérêt au modèle TOTEM

Les auteurs exposent les changements apportés à la structure de TOTEM, le principal modèle employé par la Banque du Canada pour l’élaboration de projections et l’analyse des politiques. Les changements effectués permettent aux taux d’intérêt à long terme de jouer un rôle distinct et aux primes de risque de conduire à une différenciation des taux d’emprunt pour les ménages, les entreprises et l’État. Cela a pour effet d’élargir le champ des questions de politique pouvant être traitées par le modèle et le rendent plus apte à expliquer les données. Les auteurs tirent parti du modèle pour simuler les effets de fluctuations des primes de risque comparables à celles survenues lors de la récente crise financière. Ils utilisent aussi le modèle pour évaluer l’incidence macroéconomique du relèvement des exigences de fonds propres et de liquidité dans le secteur bancaire.

Resurrecting the Role of Real Money Balance Effects

Document de travail du personnel 2009-24 José Dorich
L'auteur présente une analyse économétrique structurelle qui valide l'hypothèse selon laquelle la monnaie joue toujours un rôle pertinent dans l'évolution de l'inflation et de la production aux États-Unis. Il conclut en particulier à l'importance quantitative des effets d'encaisses réelles, bien que ceux-ci soient désormais moindres qu'au sortir de la guerre.

Plus

Autre

Autres travaux de recherche

  • « Price Level Targeting, the Zero Lower Bound on the Nominal Interest Rate and Imperfect Credibility »
    (avec la collaboration de Gino Cateau)
  • « Imperfect Asset Substitution in a Small Open Economy Model »
    (avec la collaboration de Rhys Mendes et Yang Zhang)
  • « Forward-Looking versus Backward-Looking Behavior in Inflation Dynamics: a New Test »
  • « The Welfare Losses of Price Rigidities »

Formation

  • Doctorat en économie, Université Pompeu Fabra (2008)
  • Maîtrise en économie, Université Pompeu Fabra (2004)
  • Baccalauréat en économie, Universidad del Pacifico (1998)

Intérêts de recherche

  • Théorie macroéconomique
  • Économie monétaire
  • Macroéconomie appliquée