Monique Jérôme-Forget

Membre du Conseil d'administration

Monique Jérôme-Forget a été nommée membre du Conseil d’administration de la Banque du Canada en octobre 2013.

Née à Montréal, elle a reçu un doctorat en psychologie de l’Université McGill après avoir étudié l’économie à l’Université de Londres et l’histoire à l’Université Johns Hopkins.

Monique Jérôme-Forget est présentement conseillère spéciale au bureau de Montréal du cabinet Osler, Hoskin & Harcourt, S.E.N.C.R.L./s.r.l. Elle est également fellow invitée du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO).

Madame Jérôme-Forget a été ministre des Finances, présidente du Conseil du trésor et ministre responsable de l’Administration gouvernementale au sein du gouvernement libéral de Jean Charest. Elle a également exercé les fonctions de sous-ministre adjointe du ministre de la Santé et du Bien-être social à Ottawa, de vice-rectrice aux finances de l’Université Concordia, ainsi que de présidente de la Commission de la santé et de la sécurité du travail, de l’Institut de recherche en santé et en sécurité du travail et de l’Institut de recherche en politiques publiques (IRPP) (un groupe de réflexion national). Madame Jérôme-Forget a été élue députée à l’Assemblée nationale de 1998 à 2009. Dans la foulée de la crise financière de 2008, elle a joué un rôle de premier plan dans les efforts communs déployés par les gouvernements du Québec, de l’Alberta et de l’Ontario et le gouvernement fédéral dans le but de fournir des garanties aux détenteurs de papier commercial adossé à des actifs. En 2010, le ministre des Finances, James Flaherty, l’a nommée au Conseil consultatif sur l’économie.

Madame Jérôme-Forget a présidé le comité des politiques sociales de l’OCDE et préside actuellement le Conseil d’administration du Musée McCord Stewart. Madame Jérôme-Forget a reçu l’Ordre national du Québec à titre d’officière en 2012 et a été nommée Femme d’exception par le Y des femmes en 2013. Elle siège aussi aux conseils de l’Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM), de la Fondation du Grand Montréal (FGM), de Cinémania, du Groupe de travail sur la protection des entreprises québécoises (GTPEQ) ainsi que du Quartier de l’innovation. Elle a également siégé au Conseil d’administration de la Canada-Vie et d’Astral.

Madame Jérôme-Forget a signé plusieurs publications, dont tout récemment Les femmes au secours de l’économie : Pour en finir avec le plafond de verre, qui vise à promouvoir l’accession des femmes aux plus hautes sphères du pouvoir.

Notice biographique : Monique Jérôme-Forget