James Ketcheson

Économiste principal

James Ketcheson est économiste principal au département des Analyses de l’économie internationale. Il est responsable du suivi de l’évolution de l’économie américaine. Par le passé, James a occupé divers postes au ministère des Finances du Canada. Il est titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université de la Colombie-Britannique et détient le titre d’analyste financier agréé.

Communiquer avec

James Ketcheson

Économiste principal
Analyses de l'économie internationale
Section des économies avancées

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Labour Force Participation: A Comparison of the United States and Canada

Note analytique du personnel 2017-9 James Ketcheson, Natalia Kyui, Benoit Vincent
Cette note examine les facteurs à l’origine de la hausse récente du taux d’activité aux États-Unis et s’interroge sur la vraisemblance d’une évolution comparable au Canada. L’accroissement du taux d’activité aux États-Unis a résulté essentiellement du redressement de l’activité des travailleurs dans la force de l’âge qui a succédé à la baisse survenue après la crise.

Wage Growth in Canada and the United States: Factors Behind Recent Weakness

Note analytique du personnel 2017-8 Dany Brouillette, James Ketcheson, Olena Kostyshyna, Jonathan Lachaine
Dans cette note, nous nous interrogeons sur les raisons de la croissance relativement modérée des salaires au Canada depuis la baisse des prix des produits de base, en 2014, et cherchons à établir si des facteurs conjoncturels (telle une marge de ressources inutilisées sur le marché du travail) ou structurels (redistribution des ressources et évolution démographique, par exemple) sont en cause.

A Canada-US Comparison of Labour Market Conditions

Dans cette note, nous faisons une brève comparaison de l’évolution récente des marchés du travail au Canada et aux États-Unis. Notre analyse indique qu’il reste encore des ressources inutilisées sur le marché du travail canadien, alors que le marché du travail américain est proche du plein emploi.

The US Labour Market: How Much Slack Remains?

Note analytique du personnel 2016-9 Robert Fay, James Ketcheson
Bien que le taux de chômage aux États-Unis soit proche des estimations du taux de chômage non accélérationniste (TCNA), il subsiste encore une marge de ressources inutilisées dans ce pays, comme en témoigne le niveau élevé de diverses mesures du sous-emploi. En effet, la proportion de travailleurs occupant involontairement un poste à temps partiel et celle des chômeurs de longue durée demeurent importantes à ce stade-ci du cycle économique, ce qui donne à penser que le facteur travail disponible est sous-utilisé.

Plus