Philippe Muller

Directeur principal

Philippe Muller a été nommé directeur principal du Bureau de surveillance des risques financiers (BSRF), qui fait partie du département de la Gestion financière et des Opérations bancaires de la Banque, en mars 2014. Le BSRF est composé de trois groupes fonctionnels : Notation du crédit, Suivi des marchés et rapports, et Modélisation des risques.

Entré à la Banque en 1997, M. Muller a travaillé au sein de secteurs chargés de la stabilité financière, ainsi que des fonctions Politique monétaire et Gestion financière. D’abord analyste, il a gravi les échelons jusqu’à son poste actuel de directeur du BSRF. Il a acquis une expertise en matière de conduite de la politique monétaire, de solidité et d’efficience du système financier, de gestion de la dette et de la trésorerie, de gestion des réserves de change, ainsi que de gestion des risques de trésorerie et de crédit. Il est titulaire d’une maîtrise en finance de HEC Montréal.

Communiquer avec

Philippe Muller

Directeur principal
Gestion financière et Opérations bancaires
Orientation stratégique

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Methodology for Assigning Credit Ratings to Sovereigns

Document d’analyse du personnel 2017-7 Philippe Muller, Jérôme Bourque
Le placement des réserves de change ou d’autres portefeuilles d’actifs nécessite au préalable une évaluation de la qualité du crédit des contreparties aux opérations de placement. En règle générale, les gestionnaires d’actifs et de réserves de change recourent aux cotes de crédit attribuées par les agences de notation.

Multilateral Development Bank Credit Rating Methodology: Overcoming the Challenges in Assessing Relative Credit Risk in Highly Rated Institutions Based on Public Data

Document d’analyse du personnel 2017-6 David Xiao Chen, Philippe Muller, Hawa Wagué
Le placement des réserves de change ou d’autres portefeuilles d’actifs nécessite au préalable une évaluation de la qualité du crédit des contreparties. En règle générale, les gestionnaires de réserves de change et les autres investisseurs recourent principalement aux cotes de crédit attribuées par les agences de notation.

Greater Transparency in Monetary Policy: Impact on Financial Markets

Rapport technique n° 86 Philippe Muller, Mark Zelmer
La Banque du Canada a pris des mesures afin d'accroître la transparence de la politique monétaire canadienne. L'étude examine si cette plus grande transparence a aidé les marchés financiers à mieux comprendre la conduite de la politique monétaire.
Type(s) de contenu : Rapports techniques Sujet(s) : Marchés financiers, Mise en oeuvre de la politique monétaire Code(s) JEL : E, E5, E52, E58, G, G1, G14

Plus