Carol Ann Northcott

Chef de la gestion des risques

Carol Ann Northcott a été nommée chef de la gestion des risques. Sa nomination est entrée en vigueur le 2 janvier 2017. À ce titre, et en collaboration étroite avec les autres membres de la direction, elle détermine et évalue les changements dans l’environnement qui pourraient avoir une incidence sur le niveau de risque auquel est exposée la Banque, et repère les risques émergents. Dans ce poste, elle met à profit sa connaissance approfondie des responsabilités de surveillance de la Banque, son expertise en matière de gestion des risques relatifs aux systèmes de paiement et aux normes internationales, ainsi qu’une solide expérience en économie financière et en gestion et atténuation des risques d’entreprise.

Mme Northcott est revenue à la Banque au moment de sa nomination, après un détachement de trois ans à Paiements Canada, comme vice-présidente et dirigeante principale de la gestion des risques. Durant cette période, elle était responsable du service de recherche et du programme de gestion des risques ainsi que des plans de sécurité et de continuité des opérations de l’organisme.

Mme Northcott est arrivée à la Banque en 1999 et est devenue chef adjointe au département de la Stabilité financière en 2005. Elle a été directrice dans ce département de 2009 à 2013 et a représenté la Banque au sein de groupes de travail internationaux chargés de l’élaboration de normes relatives aux risques à l’intention des banques.

Mme Northcott est titulaire d’une maîtrise en économie financière de l’Université de Toronto.

Notice biographique : Carol Ann Northcott

Communiquer avec

Carol Ann Northcott

Chef de la gestion des risques
Haute Direction

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Competition in Banking: A Review of the Literature

Document de travail du personnel 2004-24 Carol Ann Northcott
À la lumière de la littérature théorique et empirique, l'auteure examine le paradigme traditionnel voulant qu'il existe un arbitrage entre l'efficience économique et la stabilité du système bancaire.

23 décembre 2002 Le risque systémique, la désignation de systèmes et le SACR

Cet article porte sur la décision de ne pas désigner le Système automatisé de compensation et de règlement comme un système d’importance systémique et décrit certains des travaux qui appuient cette décision.

Plus