Brian Peterson

Directeur

Brian Peterson est directeur, section de la stabilité du secteur réel, au département de la Stabilité financière. Il s’intéresse principalement au financement du logement et aux budgets des ménages, à la réglementation macroprudentielle et à l’évaluation des risques planant sur la stabilité financière. Auparavant, M. Peterson a été professeur adjoint à l’Université de l’Indiana. Il est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université de Pennsylvanie.

Communiquer avec

Brian Peterson

Directeur
Stabilité financière
Stabilité du secteur réel

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Household Risk Assessment Model

Rapport technique n° 106 Brian Peterson, Tom Roberts
La dette des ménages peut constituer une importante source de vulnérabilité pour le système financier. Le présent rapport technique se propose de décrire le modèle d’évaluation des risques dans le secteur des ménages (modèle HRAM) conçu par la Banque du Canada pour tester, au niveau microéconomique, la capacité de résistance des bilans des ménages.
Type(s) de contenu : Rapports techniques Sujet(s) : Bilan sectoriel, Logement, Stabilité financière Code(s) JEL : C, C0, C6, C63, C65, D, D0, D1, D14

The Impact of Macroprudential Housing Finance Tools in Canada: 2005–10

Document de travail du personnel 2016-41 Jason Allen, Timothy Grieder, Brian Peterson, Tom Roberts
Dans la présente étude, nous combinons des données administratives sur les prêts et les données d’une enquête réalisée auprès des ménages afin d’analyser l’incidence des modifications apportées récemment aux politiques macroprudentielles au Canada.

Credit Cards: Disentangling the Dual Use of Borrowing and Spending

Note analytique du personnel 2015-3 Olga Bilyk, Brian Peterson
Les encours des cartes de crédit n’ont cessé d’augmenter depuis 15 ans, mis à part durant une courte période après la crise financière de 2007-2009. Il est difficile d’établir si cette augmentation tient à un emploi accru de la carte de crédit comme mode de paiement ou à l’augmentation des emprunts de court terme.

23 février 2012 Les fluctuations à moyen terme des prix des maisons au Canada

L’article s’appuie sur la théorie et des travaux empiriques pour étudier un certain nombre de facteurs qui contribuent à expliquer les variations des prix des maisons au Canada. Peterson et Zheng analysent d’abord brièvement l’évolution de ces prix au moyen de données régionales afin de mettre en lumière les variables qui influent sur les prix dans le long terme. Puis, ils passent au sujet central de leur étude, soit l’incapacité des facteurs de long terme à rendre compte de la totalité des mouvements à moyen terme des prix du logement. S’inspirant de récents travaux réalisés à la Banque du Canada, les auteurs examinent plusieurs déterminants de ces mouvements, dont les taux d’intérêt, les plus-values anticipées et la liquidité du marché du logement. Ils proposent, en conclusion, des pistes de recherche susceptibles d’aider à mieux comprendre la dynamique du prix des maisons.

Fooled by Search: Housing Prices, Turnover and Bubbles

Document de travail du personnel 2012-3 Brian Peterson
L’auteur construit et estime un modèle en vue d’expliquer l’évolution des prix des maisons aux États-Unis. Principal constat de l’étude : la hausse des prix enregistrée par rapport au niveau tendanciel durant la bulle immobilière qu’a connue ce pays entre 1995 et 2006 peut s’expliquer à hauteur de plus de 70 % par le fait que les agents évaluent les prix des maisons sur la base de prémisses erronées.

Plus

Intérêts de recherche

  • Macroéconomie
  • Logement
  • Marchés de la recherche