Alternative Public Spending Rules and Output Volatility

Disponible en format(s) : PDF

L'une des principales leçons tirées de la grande crise de 1929 est que la politique d'ajustement annuel des dépenses publiques pour équilibrer le budget de l'État augmente la volatilité de la production. Les auteurs comparent cette politique avec un régime d'alternance entre déficits et excédents qui fait tendre le solde budgétaire moyen à zéro. L'analyse des auteurs établit que la politique monétaire réagit à une modification du régime budgétaire et que les fonctions de demande et d'offre globales sont conformes à la « nouvelle synthèse néoclassique ». Les résultats présentés n'étayent que partiellement la relation communément admise entre les règles budgétaires et la stabilité de la production.