The Effect of Adjustment Costs and Organizational Change on Productivity in Canada: Evidence from Aggregate Data

Disponible en format(s) : PDF

On a souvent recours à un modèle néoclassique de base de la production pour évaluer la contribution des investissements à la croissance de la production. Dans ce modèle, les investissements engendrent une hausse du stock de capital, et la croissance de la production s'accélère dans la même proportion que celle du capital. On a néanmoins fait valoir que l'informatique, en tant que « technologie d'application générale », ouvre la voie à des innovations de procédé et favorise les coinvestissements dans l'organisation de la production. Puisqu'il peut y avoir un temps d'apprentissage avant que les entreprises réalisent pleinement le potentiel des nouvelles technologies et qu'elles commencent à mettre en oeuvre de nouveaux procédés, il s'ensuit, le cas échéant, un décalage entre la croissance des investissements et celle des profits. Durant les périodes d'adoption rapide de nouveaux matériels et technologies, il se peut même que les entreprises aient à subir d'importants coûts d'ajustement et qu'elles éprouvent des difficultés à maintenir leur production aux niveaux antérieurs.

En se fondant sur des données agrégées relatives à l'économie canadienne pour les années 1961 à 2001, l'auteur étudie l'incidence des investissements dans les nouvelles technologies — en l'occurrence ceux visant l'achat de nouveau matériel informatique — sur la croissance de la production. Il constate que ces investissements ont un effet positif sur la croissance de la production et que celui-ci n'est pas lié à l'augmentation des facteurs de production. Cet effet n'est toutefois pas instantané et atteint son apogée seulement trois ans après l'investissement initial. De plus, les résultats de l'étude donnent à penser que l'incidence des investissements en matériel informatique s'accroît avec le temps.

Publication :

International Productivity Monitor (1492-9759)
Automne 2004, no 9, p. 52-61

Sujet(s) : Productivité
Code(s) JEL : O, O3, O31, O4, O49