Has Exchange Rate Pass-Through Really Declined in Canada?

Disponible en format(s) : PDF

D'après plusieurs études empiriques, l'incidence de l'évolution du taux de change sur les prix a diminué ces dernières années dans les pays industrialisés. Les résultats relatifs au Canada indiquent eux aussi que les prix à l'importation et à la consommation sont devenus moins sensibles aux mouvements du taux de change dans les années 1990. Ces résultats proviennent de la régression de modèles de prix en forme réduite qui reposent généralement sur un cadre d'équilibre partiel. Pour voir si le degré de transmission des variations du taux de change du dollar canadien aux prix a effectivement faibli, Bouakez et Rebei ont plutôt recours à un modèle structurel d'équilibre général dynamique et stochastique, qu'ils estiment pour les périodes antérieure et postérieure à l'adoption d'une cible d'inflation par la Banque du Canada. Ils évaluent ensuite la stabilité du degré de transmission des fluctuations du taux de change au cours de ces deux périodes en ayant recours à une analyse des profils de réaction. Ils constatent que l'incidence des variations du taux de change sur les prix canadiens à l'importation est restée assez stable, mais que leur effet sur les prix à la consommation a baissé ces dernières années. Des simulations contrefactuelles révèlent que cette réduction tient largement au changement de régime de politique monétaire.

Aussi publié sous le titre :

Has exchange rate pass-through really declined? Evidence from Canada
Journal of International Economics (0022-1996)
Juillet 2008, vol. 75, no 2, p. 249-267