Why Is Cash (Still) So Entrenched? Insights from the Bank of Canada’s 2009 Methods-of-Payment Survey

Disponible en format(s) : PDF

Les auteurs présentent les points clés de l’enquête sur les modes de paiement menée par la Banque du Canada en 2009. Environ 6 800 participants ont alors répondu à un questionnaire détaillé sur leurs finances personnelles ainsi que sur leur usage et leurs perceptions de diverses méthodes de paiement. En outre, quelque 3 500 participants ont tenu un journal où ils ont consigné pendant trois jours des renseignements sur chacun de leurs achats, notamment sa valeur et l’instrument de paiement employé. L’analyse de ces journaux fait ressortir que même si les règlements par cartes de débit et de crédit représentent près de 80 % des transactions en valeur, l’argent comptant domine toujours pour ce qui est du volume, puisque 54 % des transactions sont réglées en espèces. À l’aide des informations contenues dans les journaux d’achats, les auteurs estiment un modèle simple dans lequel les acheteurs ont le choix entre l’argent liquide et d’autres méthodes de paiement. D’après les résultats du modèle, le règlement en argent comptant reste un mode de paiement populaire au Canada, surtout pour les transactions de faible montant, parce qu’il est bien accepté par les commerçants, qu’il est commode, rapide, peu coûteux et anonyme et qu’il facilite la gestion d’un budget.