Verdir la Banque du Canada

Nous prenons des mesures pour réduire notre empreinte écologique et nos propres risques opérationnels liés aux changements climatiques.

Renouveler nos façons de faire

Nous modifions nos opérations courantes pour réduire notre incidence sur l’environnement et pour diminuer les risques auxquels les changements climatiques exposent la Banque. Nous avons réalisé des progrès considérables au fil des ans et cherchons constamment à faire encore mieux. Nous ne travaillons pas en vase clos : nous parlons à nos pairs, nous consultons des spécialistes externes et nous soutenons les initiatives menées par nos employés.

En cours de route, nous ferons le point régulièrement dans notre site Web et notre rapport annuel.

Notre stratégie

Notre stratégie repose sur cinq piliers.

Créer des aires de travail plus écoénergétiques

En 2019, la Banque a obtenu la certification LEED or pour son siège rénové, à Ottawa, ce qui représente l’aboutissement de plusieurs années d’efforts.

  • Les travaux de rénovation ont eux-mêmes été accomplis avec la durabilité en tête : plus de 90 % des déchets de construction ont évité de finir dans un site d’enfouissement.
  • Nous avons réduit notre consommation d’électricité au siège de 50 %, ce qui équivaut à retirer 1 300 habitations du réseau électrique.

Nous avons aussi entrepris de moderniser nos autres installations partout au Canada. Les audits en cours de la consommation d’énergie font état de résultats positifs. Grâce à nos systèmes d’automatisation des bâtiments, nous avons optimisé l’efficacité des horaires d’éclairage, de chauffage et de refroidissement afin de réduire davantage notre consommation énergétique.

Réduire le gaspillage

Nous faisons beaucoup de progrès dans le cadre de diverses initiatives écologiques :

  • Le polymère provenant des vieux billets de banque est recyclé pour fabriquer des bancs et des tables d’extérieur, des contenants à déchets et de la planche pour terrasses. En 2018, nous avons recyclé 53 590 kilogrammes de billets de banque, une hausse par rapport aux 34 668 kilogrammes recyclés en 2016.
  • Des audits de la gestion des déchets nous ont permis de réduire de près de la moitié les déchets acheminés au site d’enfouissement.
  • Tous les bâtiments dont nous sommes propriétaires, ainsi que notre Site des opérations de Calgary, disposent de programmes de recyclage et de compostage pleinement intégrés.
  • Nous réduisons notre utilisation de papier grâce à notre stratégie du « numérique d’abord », en passant à des versions en ligne seulement de nos grandes publications et de nos communications internes.

Nous prévoyons d’en faire davantage. Voici quelques exemples :

  • réduire l’utilisation de bouteilles d’eau et de plastique à usage unique dans notre cafétéria et nos services de restauration;
  • élargir nos programmes existants de compostage.

Gérer notre empreinte carbone

Nous nous préparons à mesurer et à communiquer nos émissions de carbone.

Pour ce faire, nous nous inspirons des plans de publication des émissions de carbone d’autres organismes, et nous étudions les meilleures pratiques en place au sein d’institutions financières du secteur privé et d’autres banques centrales.

La Banque devra considérer les défis pratiques, comme la façon de mesurer les émissions de ses différentes activités. Elle établira ensuite des cibles de réduction de son empreinte carbone.

Gérer les risques de la Banque liés aux changements climatiques

Les changements climatiques entraînent déjà une augmentation de la fréquence des phénomènes météorologiques extrêmes, et les scientifiques prédisent que ceux-ci continueront de s’aggraver avec la hausse des températures à l’échelle mondiale.

Ces phénomènes extrêmes pourraient se répercuter sur nos opérations courantes par deux canaux : nos propres opérations et celles de nos fournisseurs.

Nous évaluons les risques environnementaux dans le cadre de notre gestion habituelle des risques et de notre planification opérationnelle. Ces évaluations nous permettent à la fois de protéger les intérêts de la Banque et d’aider l’environnement.

Verdir notre régime de pension

La Banque s’emploie à intégrer les principes ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) à la gestion de son régime de pension.

À l’heure actuelle, nous nous consacrons principalement à l’élaboration de mesures concrètes pour intégrer les considérations ESG à nos décisions de placement et à notre reddition des comptes. Ce faisant, nous tiendrons compte de nos responsabilités fiduciaires, qui nous imposent d’agir avec prudence et dans le seul intérêt des participants au régime lorsque nous prenons des décisions de placement.

Ce projet s’échelonnera sur plusieurs années, car les meilleures pratiques sont en évolution; nous collaborerons avec d’autres régimes de pension afin d’accroître notre base de connaissances et d’accélérer le processus.

Nous vous tiendrons au courant

Consultez notre site Web pour connaître les dernières nouvelles sur ce que fait la Banque afin de contrer les changements climatiques.

Type(s) de contenu : Documents de référence