Nous nous servons d’un modèle en deux étapes pour expliquer les choix de mode de paiement des consommateurs canadiens au point de vente. En premier lieu, nous déterminons, à partir des données de l’enquête de la Banque du Canada sur les modes de paiement, les caractéristiques essentielles des modes de paiement prises en compte par les Canadiens lorsqu’ils choisissent entre l’argent comptant, la carte de débit et la carte de crédit. Il s’agit, entre autres, des coûts de transaction ainsi que de l’idée que les consommateurs se font de la facilité d’utilisation, de l’abordabilité et de la sûreté du moyen de paiement. De plus, nous permettons aux décisions des consommateurs de dépendre de variables démographiques telles que l’âge, le revenu et le niveau de scolarité. En second lieu, nous étudions ce qui se passerait si une monnaie numérique de banque centrale (MNBC) dotée de caractéristiques particulières était également disponible.

Dans nos expériences, nous utilisons trois formes possibles de MNBC : une MNBC comparable à l’argent comptant, une MNBC comparable à la carte de débit et une MNBC qui allie les principaux avantages de l’argent comptant et de la carte de débit. Pour chacun d’eux, nous simulons deux nouveaux équilibres de marché : dans l’un, le nouveau produit est uniformément adopté et accepté par les consommateurs et les commerçants, tandis que dans l’autre, l’adoption par les consommateurs est volontaire et l’acceptation par les commerçants est fixée à un niveau donné. Nous cherchons à savoir si les consommateurs adopteraient le nouveau produit et quel serait l’effet de cette adoption sur leur utilisation des modes de paiement existants. Nous ne nous intéressons qu’aux conséquences sur la demande, c’est-à-dire que nous supposons que le taux d’acceptation de la MNBC par les commerçants se situe à un niveau donné et nous ne tenons pas compte des changements que les banques pourraient apporter aux coûts ou aux avantages liés à l’utilisation des cartes de débit et de crédit.

Selon nos résultats, une MNBC alliant les principaux avantages de la carte de débit et de l’argent comptant laisserait tout de même une large part de marché à l’un comme à l’autre de ces modes de paiement. Pour remplacer complètement la carte de débit et le comptant, une MNBC devrait être nettement plus simple d’utilisation, beaucoup plus économique et plus sûre que les autres instruments de paiement.