David A. Cimon

Économiste-expert

David Cimon est économiste-expert au département des Marchés financiers de la Banque du Canada. Ses recherches actuelles portent essentiellement sur la structure des marchés financiers et l’incidence de la réglementation. Ses travaux récents visent notamment les conflits d’intérêts dans le marché du courtage, l’incidence de la réglementation sur les activités de tenue de marché, les délais de latence et le financement participatif.

Communiquer avec

David A. Cimon

Économiste-expert
Marchés financiers
Structure et réglementation des marchés

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Order Flow Segmentation, Liquidity and Price Discovery: The Role of Latency Delays

Document de travail du personnel 2018-16 Michael Brolley, David A. Cimon
Les bourses ralentissent volontairement les flux d’exécution des ordres en y introduisant des délais de traitement ou « ralentisseurs ». Les partisans de ce mécanisme avancent que celui-ci protège les teneurs de marché contre l’arbitrage de place pratiqué par les opérateurs à haute fréquence; leurs détracteurs, eux, font valoir que ces délais favorisent l’effacement des cours (quote fading) auquel les teneurs de marché peuvent se livrer. Nous construisons un modèle faisant intervenir sur un marché fragmenté des opérateurs informés avec, d’un côté, une bourse où l’on gère un carnet d’ordres conventionnel et, de l’autre, une bourse qui introduit des délais dans le traitement des ordres de marché.

Banking Regulation and Market Making

Document de travail du personnel 2017-7 David A. Cimon, Corey Garriott
Nous présentons un modèle de teneurs de marché soumis aux règles de la réglementation bancaire récente : ratios de liquidité et exigences de fonds propres inspirés de Bâle III, limite de position inspirée de la règle Volcker.

Broker Routing Decisions in Limit Order Markets

Document de travail du personnel 2016-50 David A. Cimon
Cet article étudie principalement les conflits d’intérêts dans le marché du courtage. Les courtiers se trouvent devant un conflit d’intérêts lorsque les commissions qu’ils reçoivent des investisseurs diffèrent des coûts qu’exigent les différentes plateformes de négociation.

Plus

Formation

  • Baccalauréat en sciences sociales, Université d’Ottawa
  • Maîtrise ès arts, Université Carleton
  • Doctorat, Université de Toronto

Intérêts de recherche

  • Économie financière
  • Microstructure des marchés financiers

À propos

Suivez la Banque

if (/^((?!chrome|android).)*safari/i.test(navigator.userAgent)) { jQuery("table").removeClass("boc-table--sticky-header"); }