Inscrivez-vous à nos alertes par courriel et ne manquez jamais un article de la Banque du Canada!

Les salaires sous la loupe

Les salaires sous la loupe

Vous êtes-vous déjà demandé comment votre salaire est déterminé?

Russell Barnett
Russell Barnett
José Dorich
José Dorich

Le salaire est une question importante pour bien des gens. La Banque du Canada s’y intéresse aussi de près.

Des effets sur l’économie tout entière

Le salaire que vous touchez a une incidence aussi bien sur votre niveau de vie que sur les résultats financiers de votre employeur.

Dans l’ensemble de l’économie, les salaires ont une influence sur :

  • le montant que les Canadiens peuvent dépenser, épargner et emprunter;
  • les impôts que perçoivent les gouvernements pour pouvoir financer les soins de santé, l’éducation et d’autres services;
  • les coûts globaux des entreprises, ce qui se répercute sur les décisions concernant la production et les prix.

Il est donc naturel qu’une banque centrale s’intéresse de près aux salaires. Les salaires ont une incidence sur l’inflation, et l’inflation est un élément central de la politique monétaire.

Les principes de base de la détermination des salaires

Les salaires sont déterminés en fonction du nombre de travailleurs dont les entreprises ont besoin (la demande de main-d’œuvre) et du nombre de personnes disposées à travailler (l’offre de main-d’œuvre).

La demande de main-d’œuvre

Les entreprises tiennent compte de certains facteurs lorsqu’elles établissent les salaires.

Les prix que les entreprises peuvent demander pour leurs produits

Ces prix doivent couvrir au moins les coûts de fabrication des produits ou de prestation des services. En général, une entreprise qui demande des prix plus élevés peut verser de meilleurs salaires.

Votre productivité

La quantité de travail que vous pouvez accomplir pendant une période donnée est ce qu’on appelle la productivité du travail1. Les employés plus productifs ont habituellement des salaires plus élevés.

Divers facteurs influencent votre productivité :

  • vos études, vos compétences et votre expérience;
  • le matériel et les outils à votre disposition;
  • les progrès technologiques.

Les avancées technologiques contribuent à accroître la productivité, mais elles ne sont pas nécessairement avantageuses pour tout le monde. Ces progrès peuvent en effet avoir des conséquences défavorables sur l’emploi de certaines personnes. Mais dans l’ensemble, les gains qui en découlent aident à relever le niveau de vie des Canadiens.

Le nombre d’entreprises qui embauchent

Quand l’économie va bien, plus d’entreprises se font concurrence pour recruter des travailleurs. Cette concurrence accrue donne souvent lieu à une augmentation des salaires.

L’offre de main-d’œuvre

Comme les entreprises, vous tenez compte de certains facteurs pour déterminer quel salaire vous êtes prêt à accepter.

  • Coût de la vie – bien entendu, vous voudrez que votre salaire annuel soit assez élevé pour couvrir toute augmentation de votre train de vie.
  • Équilibre travail-vie personnelle – nous sommes tous différents et les engagements à l’extérieur du travail, que ce soit passer du temps avec votre famille ou jouer une partie de hockey improvisée, ont peut-être une plus grande importance pour vous que pour d’autres.
  • Études, expérience et compétences – vous souhaiterez certainement que votre salaire reflète vos compétences.
  • Attitude par rapport au risque – c’est-à-dire l’importance que vous accordez à la sécurité d’emploi. L’âge y est peut-être pour quelque chose : des données semblent en effet indiquer que pour les travailleurs plus âgés, la sécurité d’emploi est plus importante que les augmentations de salaire ou l’avancement professionnel.

Vous pouvez contrôler certains facteurs…

Il est plus probable que vous demandiez un meilleur salaire si :

  • vous avez un train de vie élevé;
  • vous accordez une grande importance à l’équilibre travail-vie personnelle;
  • vos études, votre expérience et vos compétences sont en demande;
  • la sécurité d’emploi n’est pas une priorité pour vous.

… mais pas d’autres

Par exemple, si beaucoup de gens recherchent le même emploi que vous, les salaires pour ce genre de travail seront à la baisse. Le facteur qui a la plus grande incidence sur le nombre de personnes à la recherche d’un emploi est le taux croissance de la population en âge de travailler.

Quand l’offre répond à la demande

La façon dont l’offre et la demande interagissent peut expliquer certains faits intéressants sur le marché du travail :

  • La demande et l’offre de main-d’œuvre sont différentes d’un marché du travail à l’autre. En général, les salaires sont meilleurs dans les secteurs où la productivité est plus élevée. C’est pourquoi les salaires peuvent varier dans l’ensemble de l’économie.
  • Au fil du temps, le salaire moyen dans l’économie a tendance à augmenter à peu près au même rythme que le taux combiné de l’inflation et de la croissance de la productivité du travail.
  • Le salaire moyen monte plus vite que cette combinaison inflation-productivité lorsque l’économie prend de la vigueur, ce qui tend à faire augmenter l’inflation.

Il existe une relation étroite entre les salaires et la productivité dans divers secteurs d’activité.

Le pouvoir de marché

Ces principes de base aident à comprendre comment les salaires sont déterminés, mais il faut également tenir compte d’autres facteurs. Dans la pratique, la possibilité qu’un pouvoir de marché exceptionnel s’exerce sur les salaires est un facteur important qui va au-delà de ces principes.

Le pouvoir de marché correspond essentiellement au degré d’influence qu’ont les entreprises ou les travailleurs sur la détermination des salaires. Comme ils peuvent tous deux exercer un certain pouvoir, voyons quelle est l’incidence sur les salaires.

Entreprises

Les entreprises détiennent un pouvoir de marché lorsque la demande de main-d’œuvre est concentrée, par exemple, quand elles sont très peu nombreuses à offrir des emplois dans une région donnée ou à rechercher un ensemble de compétences bien précises. Résultat : la concurrence est moins forte pour la main-d’œuvre, ce qui peut faire baisser les salaires.

Vous avez peut-être même constaté l’ajout d’une clause de « non‑concurrence » ou de « non‑sollicitation » à votre contrat. C’est là une autre façon pour les entreprises d’exercer leur pouvoir : elles limitent ainsi vos possibilités de travailler ailleurs.

Travailleurs

Les travailleurs peuvent également détenir un pouvoir de marché. Par exemple, si vous possédez des compétences hautement spécialisées, vous pouvez demander un salaire plus élevé.

Les syndicats peuvent, eux aussi, contribuer à accroître le pouvoir de marché des travailleurs en améliorant l’information qu’ils leur fournissent et en renforçant leur pouvoir de négociation avec les entreprises. Cela augmente les salaires.

D’autres facteurs ont l’effet inverse.

La mondialisation en est un exemple. Elle entraîne, dans l’ensemble, une hausse de la productivité et des revenus pour les Canadiens. Mais cette mondialisation fait aussi que certains d’entre nous se trouvent souvent en concurrence avec des gens d’autres pays pour obtenir un poste, ce qui diminue le pouvoir de marché et le salaire de certains travailleurs.

En résumé

Comme vous pouvez le constater, de nombreux facteurs interviennent dans la détermination des salaires. Il est donc important pour vous, pour les entreprises et pour la Banque du Canada de bien les comprendre.

  1. Plus précisément, Statistique Canada définit la productivité du travail comme le produit intérieur brut réel par heure travaillée. []

Faites-nous part de votre opinion!

Des commentaires ou suggestions? Remplissez notre formulaire.
Des questions? Envoyez-nous un courriel.


  1. Avez-vous trouvé cet article utile?
  2. Vous n’êtes pas un robot? Faites ce calcul pour le prouver.