Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

États

Publié après

Publié avant

8548 résultats

The Expectations Hypothesis for the Longer End of the Term Structure: Some Evidence for Canada

Document de travail du personnel 1999-20 Ron Lange
L'auteur de l'étude cherche à établir si la théorie des attentes se vérifie dans le cas des taux à moyen et à long terme canadiens. Il a recours pour cela à trois méthodes empiriques utilisées dans la littérature : i) la réalisation de tests de cointégration afin de vérifier l'absence de biais en longue période; […]
17 novembre 1999

Parution du Rapport sur la politique monétaire

Déclaration préliminaire Gordon Thiessen
Bonjour. La Banque du Canada vient de publier la dixième livraison de son Rapport sur la politique monétaire. Ce matin, nous avons également relevé le taux cible du financement à un jour de ¼ de point de pourcentage pour le porter à 4 ¾ %. Cette mesure fait suite à la décision qui a été […]
16 novembre 1999

Le marché des obligations de sociétés au Canada

Le marché canadien des obligations de sociétés a connu un regain de vigueur ces dernières années, à la faveur du faible taux d'inflation, de la diminution des emprunts du secteur public et des taux d'intérêt à long terme les plus bas qu'on ait observés depuis une génération. Dans cet article, les auteurs examinent les facteurs qui agissent sur l'évolution du marché des obligations de sociétés et comparent le marché canadien à ceux d'autres pays. L'augmentation de l'activité sur le marché s'est accompagnée de l'apparition de nouveaux produits et d'un intérêt plus marqué des investisseurs envers les instruments offrant un rendement supérieur attribuable au risque de crédit plus élevé qu'ils présentent. Il y a lieu de se réjouir du dynamisme accru du marché canadien des obligations de sociétés puisque celui-ci offre une source de financement de rechange aux emprunteurs, notamment les entreprises qui, jusqu'ici, faisaient généralement appel aux banques et au marché obligataire américain pour les emprunts comportant un risque de crédit plus élevé.
15 novembre 1999

Le marché des titres du gouvernement canadien dans les années 1990 : liquidité et comparaisons avec d'autres pays

Dans cet article, l'auteur passe en revue les facteurs qui expliquent l'évolution récente de la liquidité des titres émis par le gouvernement canadien. Il constate que la liquidité de ces titres a bénéficié de l'évolution structurelle du marché, notamment de la création des émissions obligataires de référence et de l'ampleur croissante de ces émissions. Il fait aussi observer que le marché obligataire a profité dans l'ensemble des modifications apportées à la structure du marché, mais que le marché des bons du Trésor est devenu moins liquide depuis le milieu des années 1990, en bonne partie à cause d'une diminution de l'offre. L'auteur établit également certaines comparaisons entre les marchés des titres d'État d'autres pays industrialisés et conclut que la liquidité du marché des titres du gouvernement canadien semble supporter avantageusement la comparaison avec celle de tous les autres marchés examinés à l'exception du vaste marché des titres du Trésor américain.
Aller à la page