Bourse de recherche - Renseignements d'ordre administratif

L'administration financière

Les fonds de la Bourse de recherche sont administrés par l’université. La Bourse consiste en des paiements allant jusqu’à 90 000 $ par année, qui sont faits à l’université, laquelle verse les sommes au lauréat de la manière suivante :

  • une subvention de recherche de 50 000 $ remise au lauréat en un montant forfaitaire dès que les fonds sont reçus de la Banque du Canada;
  • une allocation de frais de recherche d’un maximum de 40 000 $ destinée à couvrir les dépenses soumises à l’université du lauréat et approuvées par celle-ci, notamment les frais liés :
    • à l’achat, à l’entretien et à l’utilisation d’équipement de recherche;
    • à l’acquisition de données;
    • aux déplacements pour présenter des travaux à des colloques d’experts;
    • aux ateliers relatifs à la recherche;
    • à l’informatique, à la publication, au matériel et aux fournitures;
    • à l’embauche d’adjoints aux recherches.

Avant la fin de janvier, l’université doit fournir à la Banque du Canada un relevé financier allant jusqu’à la fin de l’année civile, dûment signé, concernant la gestion des fonds octroyés au lauréat. La Banque verse à l’université une somme annuelle de 5 000 $ pour couvrir les frais administratifs.

Promotion

À des fins de promotion, les lauréats autorisent la Banque du Canada à divulguer leur nom et leurs compétences professionnelles.

La Banque ne conserve ni ne revendique aucun droit de propriété intellectuelle ou d’exploitation sur l’oeuvre des lauréats. Toutefois, ceux-ci doivent citer la Banque comme source de financement dans toute publication pertinente produite au cours de la période durant laquelle la Bourse est attribuée ou résultant de travaux effectués pendant cette période.

Changement de statut

Le lauréat doit signaler à la Banque dès que possible tout changement de statut ou changement de statut planifié, y compris en ce qui a trait à son affiliation à l'université, un congé sabbatique ou un autre congé.

Congé

Avec l'accord de leur université, les lauréats peuvent demeurer admissibles à la Bourse de recherche durant un congé sabbatique rémunéré.

Une bourse peut être retirée à n’importe quel moment au cours de la période de cinq ans si le lauréat cesse de travailler dans une université canadienne.

Une bourse peut être suspendue pour la durée d’un congé non rémunéré du lauréat et elle pourrait lui être de nouveau versée à son retour à un poste de professeur permanent ou menant à la permanence dans une université canadienne. Toutefois, si le lauréat part en congé non rémunéré durant la dernière année de la période visée, le versement de sa bourse ne recommencera pas après son retour; celle-ci lui sera retirée. Dans l’éventualité où le lauréat prendrait un congé non rémunéré, il serait tenu de donner à la Banque, avant la fin de janvier, la confirmation qu’il réintégrera ou non un poste de professeur permanent ou menant à la permanence dans une université canadienne. Si la bourse du lauréat est retirée ou suspendue (pour une durée maximale d’un an), la Banque pourra demander à celui-ci de rembourser la totalité ou une partie des fonds inutilisés.

Entrevue de suivi

Le lauréat accepte de participer à une entrevue au terme de la période où il reçoit la Bourse pour fournir une rétroaction sur le Programme et sur son expérience en tant que boursier.