Lynx

Le système Lynx fournit le cadre dans lequel la Banque du Canada met en œuvre sa politique monétaire. Il a remplacé le Système de transfert de paiements de grande valeur (STPGV) en septembre 2021.

Au sujet de Lynx

Dans le cadre des efforts de modernisation des paiements au Canada, Lynx a remplacé le Système de transfert de paiements de grande valeur (STPGV) en 2021. Il en assure les fonctions opérationnelles, qui visent à :

  • renforcer le taux directeur de la Banque,
  • fournir un mode de règlement des obligations relevant d’autres infrastructures de marchés financiers,
  • canaliser les liquidités de la Banque vers les institutions financières en périodes de crise.
Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter le communiqué de presse.

Au sujet du STPGV

Le Système de transfert de paiement de grande valeur (STPGV) était un système de transfert électronique qui permettait aux institutions financières et à leurs clients de transférer de grosses sommes en temps réel tout en ayant l’assurance que le paiement serait réglé. Lancé en 1999, il a été remplacé par Lynx en 2021.

Autres renseignements

Le Système canadien de transfert de paiements de grande valeur : notions de base

par Neville Arjani et Darcey McVanel

La mise en oeuvre de la politique monétaire à l'ère du STPGV : notions de base, juin 2010

Mise en oeuvre de la politique monétaire après l'entrée en fonction du Système de transfert de paiements de grande valeur

Deux documents de travail, dans lesquels un cadre est proposé pour la mise en oeuvre de la politique monétaire après l'instauration du STPGV, ont été publiés en novembre 1995 et en mars 1996 avant la production du rapport final (ci-dessous) en janvier 1999.

Le cadre de mise en oeuvre de la politique monétaire après l'entrée en fonction du Système de transfert de paiements de grande valeur

Rapport final (janvier 1999)

À l'aube de l'ère électronique

Extraits de la publication Une évolution planifiée : L'histoire de l'Association canadienne des paiements de 1980 à 2002, par James F. Dingle.