Principes de conception des billets de banque

Nous avons demandé aux Canadiens de nous donner leur avis sur nos principes de conception des billets de banque. Nous vous invitons à prendre connaissance des points saillants de cette consultation, ainsi que des composantes clés du processus de conception des billets.

Points saillants de la consultation publique

En 2014, la Banque du Canada a procédé à un examen de son processus de sélection, d’élaboration et de conception du contenu visuel de la série Frontières. Cette démarche a donné lieu à la définition d’un ensemble de principes de conception des billets de banque, et la population canadienne a été invitée à commenter le résultat.

Sur les 2 000 Canadiens ou presque qui ont participé à la consultation, 80 % ont dit être en accord avec les principes de conception des billets de banque. La façon d’évoquer le Canada sur les billets a suscité un grand intérêt chez les répondants. Ils ont été nombreux à donner leur point de vue sur les questions de l’égalité des hommes et des femmes, le multiculturalisme et la représentation des Autochtones. D’autres nous ont transmis leurs suggestions quant aux images à insérer dans les billets représentant des personnalités canadiennes, des activités, des réalisations ou des paysages emblématiques du pays.

La réponse de la Banque

La Banque remercie tous ceux qui lui ont fait part de leurs suggestions. Il ne fait aucun doute que les Canadiens souhaitent être consultés sur le contenu visuel des billets de banque, et la Banque a la ferme intention de tenir compte de leur opinion. Ainsi, les principes ont été intégrés aux processus de conception des billets suivants :

Billet vertical de 10 $ orné du portrait de Viola Desmond (2018)

Billet commémoratif de 10 $ Canada 150 (2017)

Principes de conception

La Banque fonde l’élaboration et la conception des nouveaux billets de banque sur les principes suivants. Ils servent d’assise à l’élaboration du contenu visuel (le thème, le sujet et les images) et peuvent être assortis d’autres critères.

La sécurité prime sur toute autre considération

La Banque a pris l’engagement de fournir aux Canadiens des billets de banque de qualité, aisément acceptés et à l’épreuve de la contrefaçon. La sécurité prime ainsi sur toute autre considération, et le contenu visuel des billets doit être compatible avec les éléments de sécurité retenus. La nécessité de doter les billets d’éléments de sécurité robustes limite, en pratique, le choix des éléments graphiques.

Des billets fonctionnels et facilement reconnaissables

Les billets de banque doivent être fonctionnels et utilisables dans les guichets automatiques et autres appareils de traitement des billets. De plus, les billets canadiens doivent être facilement reconnaissables en tant que tels et aisément acceptés comme moyen de paiement. Certains éléments visuels pourront être maintenus d’une série à l’autre dans la poursuite de ces objectifs.

Des billets répondant aux besoins en matière d’identification des billets

Le graphisme des coupures doit traduire la volonté de la Banque d’offrir aux Canadiens atteints de cécité ou de déficience visuelle une gamme de caractéristiques destinées à en faciliter l’identification.

Langues officielles

Ainsi que le prévoit la Loi sur la Banque du Canada, les billets de banque sont imprimés en anglais et en français.

Des billets qui évoquent le pays

Une série de billets de banque est un moyen exceptionnel de représenter le Canada. Chaque série arbore un nouveau contenu visuel afin que la diversité de la société canadienne, sa culture et ses réalisations soient célébrées au fil du temps. Les billets de banque :

  • mettent en valeur le Canada et les Canadiens – nos valeurs, notre culture, notre histoire, nos traditions, nos réalisations ou notre patrimoine naturel;
  • indiquent clairement qu’ils sont canadiens par des symboles, du texte ou des images;
  • sont riches de sens pour les Canadiens et le resteront encore longtemps;
  • traduisent la fierté et la confiance à l’égard du Canada.

Des billets qui plaisent à un grand nombre de Canadiens

Les billets de banque allient l’art et la technique. Le mariage du contenu visuel, des éléments de sécurité et des exigences fonctionnelles donne naissance à des billets attrayants sur le plan esthétique aux yeux d’un grand nombre de Canadiens.

Le processus de conception des billets de banque

En vue de respecter les principes énoncés et de rendre plus explicite encore le processus de conception des nouveaux billets, la Banque tient compte des principaux aspects suivants.

Rôle du ministre des Finances

La Loi sur la Banque du Canada prévoit que la forme et la matière des billets doivent être approuvées par le ministre des Finances. Aussi celui-ci est-il consulté aux différentes étapes du processus.

De plus, la Banque consulte des spécialistes, des organisations et des ministères afin de s’assurer que les sujets choisis pour figurer sur les billets sont correctement représentés.

Consultations auprès des Canadiens

Plus que jamais, les Canadiens veulent être consultés sur les questions qui les concernent. La Banque est consciente que si elle veut concevoir des billets de banque qui plaisent au plus grand nombre et qui évoquent le Canada, elle doit s’adresser davantage aux Canadiens. Par conséquent, elle consultera plus ouvertement un plus grand nombre de Canadiens sur l’élaboration du contenu visuel (thème, sujet et images) des nouveaux billets, tout en appliquant les critères particuliers élaborés pour chacun d’entre eux.

La Banque tiendra ainsi des consultations à plus vaste échelle et en améliorera la représentativité démographique en recourant à diverses méthodes (tant qualitatives que quantitatives) et en mettant à profit les nouvelles technologies s’il y a lieu. Elle conviera plus de Canadiens à lui faire part de leurs suggestions en vue de la sélection des images utilisées pour illustrer les billets. Elle veillera à ce qu’un échantillon représentatif de la population canadienne ait l’occasion de lui donner son avis sur cette question.

La Banque consultera en outre les Canadiens afin de déterminer leur intérêt pour des changements aux conventions établies en matière de graphisme des billets de banque (pour ce qui est de savoir, par exemple, s’il conviendrait de remplacer les personnalités dont le portrait orne les différentes coupures).

Dans un souci de transparence pour tout ce qui touche au processus de conception, la Banque présentera systématiquement le résultat de ces consultations aux Canadiens.