Programme Partenariats en innovation et technologie (PIVOT)

Nous sommes à la recherche de personnes innovatrices qui nous aideront à relever des défis pour lesquels il n’y a peut-être pas de solution toute faite sur le marché. Envoyez une proposition pour relever un des défis actuels, ou tenez-vous au fait des défis en cours et de ceux qui sont terminés.

Nos objectifs

Le programme Partenariats en innovation et technologie (PIVOT) nous permet de travailler avec des personnes innovatrices du secteur privé et du milieu universitaire pour mettre à l’essai des outils et des technologies numériques tels que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. Cette initiative s’inscrit dans le prolongement de notre récente collaboration avec des entreprises du secteur privé dans le domaine des technologies financières, notamment dans le cadre du projet Jasper, ainsi que de notre partenariat avec Creative Destruction Lab.

Nous voulons améliorer :

  • la qualité et la portée de nos travaux de recherche et d’analyse économiques;
  • nos opérations courantes.

Comment y parviendrons-nous

Des membres de notre personnel font temporairement équipe avec des partenaires externes pour tenter de relever des défis au moyen d’expériences. Nous communiquons périodiquement de l’information sur ces défis ainsi que sur les résultats attendus.

Cette initiative fait partie de notre engagement à instaurer une culture d’innovation à la Banque.

Quel est l’avantage pour vous

Les partenaires choisis pour participer au programme PIVOT pourront :

  • collaborer avec nos employés chevronnés;
  • avoir une incidence notable sur nos activités et nos travaux de recherche économique;
  • contribuer à l’amélioration du bien-être économique et financier des Canadiens;
  • tirer parti de leur partenariat avec une banque centrale influente pour attirer des investisseurs et des clients potentiels.

Défis pour lesquels des propositions sont actuellement acceptées

Inscrivez-vous aux alerte par courriel pour savoir quand un nouveau défi est affiché.

Défis en cours

1. Utiliser la réalité mixte pour motiver les employés à tirer profit des occasions d’apprentissage

L’un des défis perpétuels de notre organisation est de motiver le personnel à apprendre à gérer l’information. Que ce soit la sensibilisation à la sécurité ou les politiques sur la conservation et l’élimination des documents, les employés de la Banque doivent posséder beaucoup de connaissances hors de leurs activités de base.

Les méthodes traditionnelles de formation dans ces domaines n’ont pas permis d’accroître la mobilisation ou l’adhésion des employés. Ces derniers jugent souvent ces formations dérangeantes et superflues. Nous cherchons une approche interactive qui les inspirerait à vouloir apprendre.

Résultat attendu

Nous voulons utiliser la réalité virtuelle, la réalité augmentée, la ludification ou une combinaison de ces outils afin de stimuler l’intérêt des professionnels pour l’acquisition de connaissances. Nous pourrions aussi déployer une approche d’apprentissage innovatrice qui serait durable et accessible dans le but de faciliter la formation au sein des Services relatifs au savoir et à l’information.

État d’avancement

Ce défi a été annulé.

2. Trouver des technologies innovatrices pour améliorer le nettoyage des données

La Banque du Canada utilise des données sur des titres provenant de diverses sources externes dans le but de surveiller les marchés financiers et de mener les travaux de recherche connexes. Mais pour que ces données soient exploitables, les employés doivent passer beaucoup de temps à « nettoyer » l’information reçue, c’est-à-dire à organiser et à préparer les données. Nous voulons trouver une manière d’améliorer ce processus de nettoyage.

Résultat attendu

Nous voulons déterminer si une solution optimisée par l’intelligence artificielle pourrait nous aider à mieux comprendre le nettoyage des données sur les titres, de l’automatiser et de l’accélérer. Il pourrait s’agir d’une technologie qui nous permette d’imputer des valeurs manquantes, de distinguer les valeurs vraiment aberrantes des erreurs de saisie des données, et d’éliminer les facteurs tendanciels et les variations saisonnières de nos travaux de recherche. La solution pourrait aussi nous permettre d’assurer la cohérence des données entre différentes sources.

État d’avancement

Nous n’acceptons plus de nouvelles propositions. La société Bronson Conseil procède actuellement à la mise à l’essai.

Défis précédents

Nous avons travaillé de concert avec des particuliers et des entreprises afin de trouver des solutions novatrices aux défis auxquels nous faisons face en tant que banque centrale. Voyez quels sont les résultats.

Nous joindre

Pour en savoir plus sur le programme, envoyez-nous un .