Taux directeur

Données récentes

DateTaux cibleModification
15 avril 2020 0,25 ---
27 mars 2020 0,25 -0,5
16 mars 2020 0,75 -0,5
4 mars 2020 1,25 -0,5
22 janvier 2020 1,75 ---
4 décembre 2019 1,75 ---
30 octobre 2019 1,75 ---
4 septembre 2019 1,75 ---
10 juillet 2019 1,75 ---
29 mai 2019 1,75 ---
24 avril 2019 1,75 ---
6 mars 2019 1,75 ---

Données

Définition

La Banque du Canada met en œuvre la politique monétaire en influant sur les taux d’intérêt à court terme. Pour ce faire, elle relève ou abaisse le taux cible du financement à un jour.

Le taux du financement à un jour est le taux d’intérêt auquel les principales institutions financières se prêtent des fonds pour une durée d’un jour; la Banque fixe une valeur cible pour ce taux. Cette cible est communément appelée le taux directeur de la Banque.

Les variations du taux cible du financement à un jour influent sur les autres taux d’intérêt, par exemple les taux des prêts à la consommation et des prêts hypothécaires. Elles peuvent également avoir une incidence sur le taux de change du dollar canadien.

En novembre 2000, la Banque a instauré un régime de huit dates préétablies par an pour l’annonce de ses décisions concernant le taux directeur.

Pour de plus amples renseignements sur le taux cible du financement à un jour, voir : Document d’information – Le taux cible du financement à un jour.

Documents de recherche et de référence sur la politique monétaire

Parcourez les articles, documents de recherche et publications de la Banque du Canada sur la politique monétaire.

Documents de recherche et de référence sur les taux de change

Parcourez les articles, documents de recherche et publications de la Banque du Canada sur les taux de change.

Lignes directrices sur la période de restriction des communications

Lignes directrices sur la période de restriction des communications entourant les dates d'annonce préétablies.

Calendrier pour l'année 2020

Dates Publications
22 janvier Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
4 mars Taux directeur
15 avril Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
3 juin Taux directeur
15 juillet Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
9 septembre Taux directeur
28 octobre Taux directeur et Rapport sur la politique monétaire
9 décembre Taux directeur

Historique du taux directeur

Au fil des ans, la Banque du Canada a modifié la façon dont elle établit son taux directeur. Voici un bref historique de ce taux, depuis la fondation de la Banque en 1935 jusqu’à nos jours.

Taux officiel d’escompte


  • De mars 1935 à novembre 1956
    Le taux officiel d’escompte a été le premier taux directeur de la Banque du Canada. C’est le taux d’intérêt minimum auquel la Banque consent des prêts à un jour aux institutions financières. De mars 1935 à novembre 1956, la Banque établit directement le taux officiel d’escompte, qui est alors fixe.
  • De novembre 1956 à juin 1962
    Le taux officiel d’escompte devient variable. Il est fixé à 25 points de base au-dessus du taux de rendement moyen offert à l’occasion de l’adjudication hebdomadaire des bons du Trésor à trois mois du gouvernement fédéral.
  • De juin 1962 à mars 1980
    Le taux officiel d’escompte est de nouveau établi directement par la Banque et redevient fixe.
  • De mars 1980 à février 1996
    Le taux officiel d’escompte redevient variable. Il est fixé à 25 points de base au-dessus du taux de rendement moyen offert à l’occasion de l’adjudication hebdomadaire des bons du Trésor à trois mois du gouvernement fédéral.
  • Du 22 février 1996 à aujourd’hui
    Depuis 1996, le taux officiel d’escompte est établi par la Banque et correspond à la limite supérieure de la fourchette opérationnelle pour le taux du financement à un jour (voir ci-contre). La Banque signale ainsi plus clairement ses intentions concernant l’orientation de la politique monétaire, étant donné qu’elle exerce une action plus directe sur le taux du financement à un jour que sur le taux des bons du Trésor à trois mois.
  • Décembre 2000
    La Banque annonce désormais ses décisions concernant le taux officiel d’escompte - et le taux cible du financement à un jour - à huit dates préétablies par an.

Du taux officiel d’escompte au « taux cible du financement à un jour »


  • Juin 1994

    Le taux cible du financement à un jour commence à remplacer le taux officiel d’escompte comme principal instrument dont la Banque du Canada se sert pour mettre en œuvre la politique monétaire.

    Ce changement résulte de la mise en place par la Banque d’une « fourchette opérationnelle » de 50 points de base pour le taux du financement à un jour - taux auquel les principaux participants au marché monétaire se prêtent des fonds à un jour.

    À cette époque, la Banque ajustait quotidiennement les soldes de règlement pour maintenir le « niveau cible » du taux du financement à un jour à l’intérieur de la fourchette opérationnelle. Plus particulièrement, la Banque intervenait au moyen de prises en pension et de prises en pension spéciales quand le taux du financement à un jour atteignait la limite supérieure ou inférieure de la fourchette opérationnelle.

  • Février 1999

    Avec l’instauration du Système de transfert de paiements de grande valeur (STPGV), le taux cible du financement à un jour correspond désormais au point médian de la fourchette opérationnelle, soit 25 points de base sous le taux officiel d’escompte.

    Le changement d’orientation en faveur du taux cible du financement à un jour a été clairement communiqué à l’occasion de l’entrée en fonction du STPGV.

  • Mai 2001

    La Banque commence, dans ses communications avec le public, à désigner le taux cible du financement à un jour comme son taux directeur.

    Ce taux cible ayant une incidence sur les taux d’intérêt auxquels les institutions financières se prêtent des fonds à un jour, il se répercute aussi normalement sur les autres taux d’intérêt, notamment les taux hypothécaires et les taux des prêts à la consommation.

    De plus, le taux cible du financement à un jour est celui qu’il convient d’utiliser pour établir des comparaisons, sur le plan international, avec d’autres taux comme le taux des fonds fédéraux aux États-Unis et le taux des prises en pension à deux semaines au Royaume-Uni.

Instauration du régime de dates d’annonce préétablies

Document d'information et de consultation

En novembre 2000, un système de huit dates fixes - c'est-à-dire préétablies - par an pour l'annonce des éventuelles modifications du taux d'intérêt qu'elle utilise pour mettre en oeuvre la politique monétaire. Le présent document décrit les principales caractéristiques de la nouvelle approche, en expose les principaux avantages et énumère les questions en suspens pour lesquelles la Banque souhaite tenir une consultation publique.

Résumé des résultats des consultations

Le 19 septembre 2000, la Banque du Canada a dévoilé les détails de son projet d'instauration d'un nouveau système de huit dates fixes, c'est-à-dire préétablies, par an pour l'annonce des éventuelles modifications qui seront apportées au taux d'intérêt officiel qu'elle utilise pour mettre en oeuvre la politique monétaire. Avant de finaliser et de mettre en place un calendrier précis de dates préétablies, y compris le jour de la semaine et l'heure des annonces, la Banque invitait alors les Canadiens intéressés à lui faire part de leur point de vue sur le sujet.

Indicateurs liés aux opérations sur les marchés

Tableau des indicateurs associés à la mise en œuvre de la politique monétaire, qui affiche entre autres la fourchette opérationnelle, les soldes de règlement et les autres opérations de la Banque du Canada.