Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada

L’enquête sur les attentes des consommateurs au Canada est menée chaque trimestre dans le but d’évaluer les opinions des ménages sur l’inflation, le marché du travail et leur situation financière, ainsi que sur des sujets ponctuels qui intéressent la Banque du Canada.

L’enquête fournit également des données présentées selon l’âge, le lieu de résidence, le revenu et le niveau de scolarité des répondants.

Nota : Les résultats de l’enquête constituent un condensé des opinions exprimées par les répondants et ne reflètent pas nécessairement le point de vue ou les politiques de la Banque du Canada. La méthode d’échantillonnage utilisée assure une bonne représentativité des opinions de la population canadienne.

Recevez une alerte par courriel chaque fois que de nouvelles enquêtes sont publiées dans le site Web.

Abonnement aux Enquêtes sur les attentes des consommateurs au Canada menées récemment
Enquêtes sur les attentes des consommateurs au Canada menées récemment

16 janvier 2023

Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada — Quatrième trimestre de 2022

Selon les résultats de l’enquête du quatrième trimestre de 2022, les consommateurs ont réduit leurs dépenses pour un large éventail de biens et services, en réponse à la montée de l’inflation et des taux d’intérêt. Les prix élevés des aliments sont une grande source de frustration pour les ménages. Par ailleurs, la plupart des répondants s’attendent à une récession légère ou modérée dans les 12 prochains mois. Et bien que le marché du travail reste dynamique, des signes précurseurs donnent à penser que les consommateurs croient que cette vigueur s’estompera. Les attentes d’inflation à court terme demeurent quant à elles élevées au cours de ce trimestre. Les participants ont toutefois des opinions différentes sur le niveau de l’inflation dans cinq ans. Plus de répondants qu’avant la pandémie anticipent une déflation.
17 octobre 2022

Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada — Troisième trimestre de 2022

La présente enquête a été menée du 2 au 23 août 2022. Des entrevues de suivi ont été réalisées en septembre. Les attentes d’inflation aux horizons d’un an et de deux ans ont continué d’augmenter, car les consommateurs s’attendent à ce que les problèmes de chaîne d’approvisionnement se poursuivent et que les prix du pétrole restent élevés. Les attentes à l’horizon de cinq ans ont quant à elles diminué et sont presque de retour à leurs niveaux prépandémiques. Néanmoins, les répondants sont plus divisés ce trimestre à propos du niveau d’inflation à long terme.
4 juillet 2022

Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada — Deuxième trimestre de 2022

La présente enquête a été menée du 28 avril au 13 mai 2022. Des entrevues de suivi ont été réalisées en juin. Les attentes d’inflation des consommateurs ont augmenté, en parallèle avec les préoccupations relatives aux prix des aliments, aux prix de l’essence et aux loyers. Pour l’horizon à court terme, ces attentes atteignent des sommets. Et pour le long terme, elles se sont nettement accrues au deuxième trimestre de 2022, retournant à leurs niveaux d’avant la pandémie de COVID-19. La plupart des répondants croient que la Banque du Canada peut ramener l’inflation à la cible, quoique certains estiment qu’elle aura de la difficulté à y arriver. Les attentes à l’égard d’une inflation plus élevée et de hausses de taux d’intérêt pèsent sur la confiance des consommateurs. Les gens anticipent que les conditions de crédit vont se détériorer et que la croissance des salaires ne gardera pas le rythme avec l’inflation. Enfin, les modalités de travail flexibles pourraient inciter davantage de personnes à entrer dans la population active.
4 avril 2022

Enquête sur les attentes des consommateurs au Canada — Premier trimestre de 2022

La présente enquête a été menée à la mi-février 2022, avant que la Russie envahisse l’Ukraine, le 24 février 2022. Des entrevues de suivi ont été réalisées en mars et aident à mieux comprendre la perception qu’ont les consommateurs des répercussions du conflit. Les attentes d’inflation à court terme ont atteint un niveau record en raison des problèmes d’approvisionnement causés par la pandémie. Les consommateurs pensent que l’invasion de l’Ukraine par la Russie aggravera la forte inflation. Malgré les inquiétudes accrues concernant l’inflation courante, les attentes à long terme sont restées stables et sont inférieures aux niveaux prépandémie. Cela tend à indiquer que les attentes d’inflation à long terme demeurent bien ancrées et que les répondants estiment que la hausse actuelle de l’inflation ne durera pas. Bien que les travailleurs anticipent d’importantes hausses de prix à court terme, ils sont d’avis que leurs salaires n’augmenteront que modérément. Il s’agit pour eux d’une source d’insatisfaction. Même s’ils prévoient des taux d’intérêt plus élevés, les consommateurs continuent d’anticiper une forte croissance des dépenses pour un large éventail de biens et de services.

Plus