La Banque du Canada a annoncé aujourd'hui qu'elle relève le taux cible du financement à un jour de un quart de point de pourcentage pour le porter à 2 1/2 %. Elle augmente également de un quart de point les limites de la fourchette opérationnelle pour ce taux, ainsi que le taux officiel d'escompte, qui passe à 2 3/4 %.

L'économie canadienne tourne près des limites de sa capacité de production et continue de s'ajuster à l'évolution de la conjoncture internationale. Récemment, les cours mondiaux du pétrole ont largement dépassé les niveaux projetés antérieurement par la Banque, et le dollar canadien s'est encore apprécié.

Dans son scénario de référence, la Banque prévoit que, d'ici la fin de 2006, le taux d'accroissement de la demande globale de produits et services canadiens avoisinera en moyenne celui de la production potentielle. Étant donné les effets du renchérissement du pétrole et de l'appréciation passée du dollar canadien, on s'attend à ce que la croissance soit légèrement inférieure à 3 % en 2005 et qu'elle excède quelque peu ce niveau en 2006. Comme l'économie devrait demeurer près de son plein potentiel durant toute cette période, l'inflation mesurée par l'indice de référence remontera vraisemblablement à la cible de 2 % d'ici la fin de 2005. Par suite de la hausse des prix mondiaux du pétrole, le taux d'expansion de l'IPC global devrait monter bien au-dessus de celui de l'indice de référence au premier semestre de 2005 et descendre légèrement sous ce dernier en 2006.

Dans ce contexte, la Banque a décidé de relever le taux cible du financement à un jour. Il faudra réduire encore le degré de détente monétaire au fil du temps pour maintenir l'inflation au taux cible; le rythme des interventions dépendra de l'évaluation que la Banque fera des perspectives concernant les facteurs qui influent sur les pressions s'exerçant du côté de la demande et, partant, de l'inflation. On trouvera un exposé détaillé des prévisions de la Banque relativement à la production et à l'inflation, ainsi qu'une analyse des principaux risques et incertitudes qui y sont associés, dans le Rapport sur la politique monétaire qui paraîtra le 21 octobre 2004.

Note d'information :

La prochaine date d'établissement du taux cible du financement à un jour par la Banque du Canada est le 7 décembre 2004.