Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

Publié après

Publié avant

3 résultats

A Financial Conditions Index for the United States

Document d’analyse du personnel 2009-11 Kimberly Beaton, René Lalonde, Corinne Luu
La crise financière de 2007-2009 a mis en lumière l'importance du lien entre les facteurs financiers et l'activité économique réelle. Afin d'estimer l'incidence des chocs financiers présents et passés sur l'évolution de la croissance du produit intérieur brut (PIB) américain, les auteurs construisent deux indices mesurant la contribution des conditions financières à la croissance trimestrielle (en chiffres annuels) du PIB.

Financial Conditions Indexes for Canada

Document de travail du personnel 2004-22 Céline Gauthier, Christopher Graham, Ying Liu
Les auteurs élaborent trois nouveaux indices des conditions financières au Canada. Le premier est fondé sur la courbe IS, le second sur l'établissement de profils de réaction généralisés et le troisième sur l'analyse factorielle.
8 novembre 1995

Le rôle des conditions monétaires et de l'indice des conditions monétaires dans la conduite de la politique

Dans ces extraits d'une allocution qu'il a récemment prononcée à Toronto, le sous-gouverneur Charles Freedman expose le processus par lequel l'indice des conditions monétaires (ICM) s'insère dans le schème de réflexion et d'action de la Banque. Il explique comment la Banque, dans le cadre d'une évaluation prospective de l'évolution économique et des pressions inflationnistes, cherche à déterminer pour l'ICM une trajectoire qui fera que six à huit trimestres plus tard le taux d'inflation se situera dans la fourchette cible arrêtée par la Banque. M. Freedman explique aussi à l'aide d'exemples précis de quelle façon divers chocs que subit l'économie parviennent à changer la trajectoire que la Banque souhaite imprimer aux conditions monétaires. Il décrit le rôle que des considérations tactiques de nature conjoncturelle jouent quant au choix du moment où la Banque intervient pour amener les conditions monétaires sur la trajectoire souhaitée et insiste sur la nécessité de donner priorité à la stabilisation des marchés agités.