Le siège de la Banque

Découvrez l’un des immeubles les plus remarquables d’Ottawa. Apprenez-en également davantage sur son histoire architecturale et sur le programme de modernisation dont il a fait l’objet.

À propos du 234, rue Wellington

Le complexe de la Banque est réputé pour ses éléments architecturaux uniques alliant des styles classique et moderne.

Le siège de la Banque est situé au 234, rue Wellington, à Ottawa, à proximité de plusieurs des institutions et points d’intérêt les plus importants au pays, comme le Parlement et la Cour suprême du Canada. La rue Wellington fait partie des rues formant le boulevard de la Confédération, parcours d’honneur et voie de la découverte de la capitale passant par les centres-villes d’Ottawa et de Gatineau.

Le complexe de la Banque est réputé pour ses éléments architecturaux uniques dans lesquels l’équilibre entre les styles classique et moderne est réalisé par un savant dosage de granit, d’acier, de verre et de béton.

À l’immeuble d’origine en granit inauguré en 1938 se sont ajoutées de part et d’autre, dans les années 1970, deux grandes tours de verre reliées par un imposant atrium, œuvre du célèbre architecte canadien Arthur Erickson.

L’immeuble du siège de la Banque du Canada offre un environnement de travail à la fois moderne et efficace aux quelque 1 500 employés de l’institution.

La modernisation du siège achevée en 2016

Un vaste chantier de modernisation du siège de la Banque, rue Wellington, s’est échelonné sur les années 2014 à 2016. Achevés en novembre 2016, les travaux ont été réalisés dans le respect du budget établi, qui était de 460 millions de dollars.

Les installations intérieures ont été mises à niveau afin de satisfaire aux normes de construction actuelles, notamment en ce qui concerne :

  • les systèmes de ventilation, de chauffage, de plomberie et d’électricité;
  • les renforts structuraux en cas de séisme;
  • les codes en matière de santé et de sécurité;
  • l’accessibilité;
  • l’efficacité énergétique et la durabilité environnementale;
  • les systèmes de sécurité.

Les espaces de travail ont été modernisés afin d’en accroître l’efficacité et de répondre aux besoins opérationnels de la Banque. Se juxtaposent à ces espaces aménagés selon un concept à aire ouverte des salles de réunion et des espaces de collaboration répartis dans tout l’immeuble.

Les espaces extérieurs bordés par les rues Wellington, Bank et Sparks ont été eux aussi repensés et réaménagés pour en améliorer l’accessibilité, la sûreté et les qualités fonctionnelles. La terrasse adjacente à la tour Est du complexe de la Banque du Canada a été rénovée pour que les employés de l’institution, les habitants de la ville et les visiteurs puissent la fréquenter en toute saison. Trois structures pyramidales, aménagées pour permettre aux gens de s’asseoir, ont été édifiées et deux colonnes de ventilation en verre ajoutent à l’attrait visuel et à l’éclairage du lieu.

Certification LEED

L’immeuble du siège a obtenu la certification or du programme LEED® (Leadership in Energy and Environmental Design). Pour atteindre ce niveau, la Banque a fait preuve d’excellence dans six catégories :

  • Aménagement écologique des sites
  • Gestion efficace de l’eau
  • Énergie et atmosphère
  • Matériaux et ressources
  • Qualité des environnements intérieurs
  • Innovation en design

Pour des précisions sur notre demande de certification et la façon dont nous répondons aux critères du programme, écrivez à .

L'atrium de la Banque du Canada. Source : Doublespace

Musée de la Banque du Canada

L’immeuble abrite un musée entièrement repensé ainsi qu’un nouveau centre de conférence.

Le chantier de conception et de construction du nouveau Musée de la Banque du Canada a constitué une étape majeure du programme de modernisation du siège. Le musée entièrement réinventé a ouvert ses portes en juillet 2017.

Les salles d’exposition du Musée, ainsi que le centre de conférences qui accueillera les activités du Musée et de la Banque, occupent une superficie de 17 000 pieds carrés sous la terrasse du siège.

Le nouveau musée proposera des expositions et des programmes interactifs destinés à mieux faire connaître aux Canadiens l’importance du rôle de la Banque dans l’économie canadienne.

Le Musée présentera aussi des ensembles d’objets de la Collection nationale de monnaies du Canada, préservant ainsi sa mission d’origine de musée de la monnaie du pays.

L’entrée du Musée est située dans la plus imposante des trois pyramides érigées sur la terrasse de la Banque du Canada, à l’angle des rues Bank et Wellington. L’entrée est libre. Pour en savoir plus, consultez le site Web du Musée de la Banque du Canada.

L’histoire architecturale du siège

L’immeuble original de la Banque du Canada, qui date de 1938, a été conçu par le cabinet d’architectes torontois Marani, Lawson et Morris. Construit en granit gris provenant du Québec, le bâtiment est de style classique, un courant architectural très prisé des banques durant la Grande Dépression, à une époque où tradition, stabilité et solidité étaient des valeurs dominantes.

Un atrium et deux tours de verre ajoutés dans les années 1970 viennent compléter et enserrer l’immeuble d’origine. Avant-gardiste, la conception architecturale d’Arthur Erickson, établie avec la participation du cabinet Marani, Rounthwaite et Dick, fait écho aux principes d’ouverture et de transparence chers aux banques centrales modernes.

Les plans architecturaux de 2016, conçus sous la direction de Perkins+Will Canada, ont préservé la valeur culturelle et patrimoniale de l’immeuble tout en répondant aux besoins opérationnels qu’on ne pouvait prévoir dans les années 1970, comme la généralisation des technologies numériques.

La Banque a mené des consultations auprès d’organismes gouvernementaux ainsi que des membres des milieux de l’architecture et de l’aménagement paysager du Canada à propos de la conception de l’immeuble et de la terrasse.

Si l’enveloppe extérieure du bâtiment central a été laissée telle quelle, les intérieurs, transformés au fil du temps, ont pour leur part subi d’importantes restaurations. Le hall d’entrée en marbre donnant sur la rue Wellington, endommagé durant le séisme qui a frappé Ottawa en 2010, a été soigneusement remis en état, et la réfection du plafond Art déco a été confiée à des experts du patrimoine.

Les tours et l’atrium ont aussi fait l’objet de nombreux travaux d’amélioration structurelle et de maintenance des équipements qui, pour la plupart, ne sont pas apparents. Ainsi, pour assurer le bon fonctionnement des installations de chauffage et de climatisation modernisées, la Banque a préservé la beauté extérieure des murs-rideaux en verre réfléchissants dessinés par Erickson en y ajoutant une paroi vitrée intérieure.

Les plans originaux d’Erickson pour l’atrium ont été revisités, et les trois monticules de verdure d’inspiration canadienne surplombés d’une imposante pergola ont fait place à un espace plus polyvalent se prêtant bien à la tenue de réunions et d’activités non officielles de la Banque. Pour des raisons de sécurité, le public n’a accès à l’atrium qu’en cas d’activités spéciales.

L'immeuble de la Banque du Canada en 1964. Source : Newton Photography Associated

La Banque du Canada a été fondée en 1934. Bien que la Loi sur la Banque du Canada ait été modifiée à plusieurs reprises depuis son adoption, elle comporte toujours le même préambule, qui précise que la Banque a été créée « pour réglementer le crédit et la monnaie dans l’intérêt de la vie économique de la nation ».

Pour en apprendre davantage sur le passé de la Banque, les mesures qu’elle a adoptées au cours de son histoire et les personnes qui ont façonné l’institution, consultez la section Histoire de la Banque.

Édifice Victoria, 140, rue Wellington, premiers locaux de la Banque du Canada


Modernisation du siège de la Banque du Canada

La modernisation majeure du siège de la Banque à Ottawa s’est terminée en 2016.

Photos et vidéos

Une collection de photos et de vidéos au sujet de la Banque du Canada.

Archives de la Banque du Canada

Il s’agit d’une collection de photographies en noir et blanc et en couleur prises par des professionnels et des amateurs. Elles illustrent l’architecture de la Banque du Canada, son organisation, ses oeuvres d’art, ses fonctions et ses intérêts.