Le premier sous-gouverneur, Tiff Macklem, a annoncé qu’il démissionnera de la Banque du Canada au printemps prochain pour occuper le poste de doyen de l’École de gestion Rotman de l’Université de Toronto.

M. Macklem, qui a commencé sa carrière à la Banque en 1984, a été nommé premier sous-gouverneur en juillet 2010, pour un mandat de sept ans. Il quittera la Banque le 1er mai 2014 et assumera ses nouvelles fonctions à l’École de gestion Rotman à compter du 1er juillet pour un mandat de cinq ans.

À titre de premier sous-gouverneur, M. Macklem est le chef de l’exploitation de la Banque et siège au Conseil d’administration de l’institution. Le premier sous-gouverneur supervise la planification stratégique et les opérations de la Banque et, en tant que membre du Conseil de direction, partage la responsabilité de la conduite de la politique monétaire.

« Je suis enthousiasmé par la perspective de diriger cette illustre école de gestion. J’ai hâte de travailler en collaboration avec les professeurs exceptionnels de Rotman en vue de former une nouvelle génération de chefs d’entreprises et de décideurs publics et de promouvoir l’excellence dans la recherche sur les enjeux économiques et commerciaux les plus cruciaux d’aujourd’hui, a déclaré M. Macklem. La Banque va beaucoup me manquer. Je suis extrêmement fier du travail que nous avons accompli pour favoriser le bien-être économique et financier des Canadiens, et j’ai la conviction que la Banque, par ses recherches et son processus de formulation des politiques de premier ordre, continuera de protéger et de renforcer l’économie du pays. Le gouverneur Poloz, mes collègues du Conseil de direction et le personnel de la Banque sont les professionnels les plus dévoués et les plus talentueux que j’aie eu le plaisir de côtoyer. L’économie canadienne est en de bonnes mains. »

Le gouverneur Poloz a souligné la contribution remarquable qu’a apportée M. Macklem à la Banque.

« Tiff a consacré près de trente ans à la Banque et au Canada, et son influence est perceptible dans tous les aspects de notre travail et dans les activités de banque centrale ailleurs dans le monde. Je tiens à le remercier d’avoir fait de la Banque une meilleure institution. Je le remercie plus particulièrement pour son soutien et ses conseils durant mes six premiers mois comme gouverneur, et je me réjouis de pouvoir poursuivre notre étroite collaboration au cours de la période précédant son départ. »

Le premier sous-gouverneur est nommé par les administrateurs de la Banque avec l’approbation du gouverneur en conseil (Cabinet fédéral). Un comité spécial composé des administrateurs sera mis sur pied afin de lancer le processus de sélection du prochain premier sous-gouverneur.