Corporate Debt Composition and Business Cycles

Disponible en format(s) : PDF

En me basant sur des données empiriques, je propose un modèle d’équilibre général dynamique et stochastique à deux volets qui permet d’analyser comment la composition de la dette des sociétés (financement bancaire et financement obligataire) joue dans la transmission des chocs économiques. Le modèle montre qu’en présence de chocs monétaires et financiers, les changements cycliques dans la composition de la dette atténuent considérablement les effets de ces chocs sur les investissements et la production. Autre résultat du modèle : les chocs financiers touchent plus durement une économie qui dépend des banques. Cette observation concorde avec les résultats empiriques de Gambetti et Musso (2016), qui révèlent que les chocs touchant l’offre de prêts ont des effets réels plus marqués en Europe, où les pays dépendent excessivement du financement bancaire, qu’aux États-Unis.