Changing Fortunes: Long-Termism—G-Zero, Artificial Intelligence and Debt

Disponible en format(s) : PDF

La présente étude traite de trois forces de long terme qui agissent sur l’économie mondiale, ainsi que de leurs conséquences pour les entreprises et les décideurs :

  1. La transition géopolitique qui nous éloigne d’un ordre mondial basé sur la coopération internationale, ou « démondialisation ».
  2. La diffusion de nouvelles technologies, en particulier l’intelligence artificielle, par la voie de la « quatrième révolution industrielle ».
  3. L’accumulation continue de la dette, tant publique que privée, dans la plupart des pays.

La démondialisation entraîne une baisse des investissements et la déconstruction des chaînes de valeur mondiales, ce qui réduira la croissance économique potentielle et le niveau de vie à l’échelle de la planète. La quatrième révolution industrielle donnera lieu à une période de croissance accrue de la productivité et de faible inflation, qui sera aussi marquée par d’importantes perturbations du marché du travail. Un niveau d’endettement élevé et croissant engendre divers types de risques liés aux vulnérabilités financières. De plus, la montée simultanée du populisme et des doutes quant à la valeur de l’indépendance des banques centrales pourrait faire converger les incitations des autorités publiques et celles des ménages fortement endettés de manière à favoriser un retour à des politiques inflationnistes. L’étude se termine par une liste de conclusions et de conséquences à long terme pour les politiques. Elle s’inspire d’un discours prononcé à la Table ronde de Spruce Meadows Changing Fortunes, à Calgary (Alberta), en septembre 2019.