Stephen S. Poloz

Gouverneur

RSS

Biographie

Stephen S. Poloz a été nommé gouverneur de la Banque du Canada pour un mandat de sept ans débutant le 3 juin 2013. À titre de gouverneur, il assume les fonctions de président du Conseil d’administration de la Banque et il siège au Conseil d’administration de la Banque des Règlements Internationaux (BRI). Il préside actuellement le Comité d’audit de la BRI et a présidé le Comité consultatif des Amériques de cet organisme.

Né à Oshawa, en Ontario, M. Poloz a obtenu un baccalauréat en économie de l’Université Queen’s en 1978. Il a poursuivi ses études à l’Université Western Ontario, qui lui a décerné une maîtrise et un doctorat dans la même discipline en 1979 et en 1982, respectivement. Il a reçu en 2017 un doctorat honorifique en droit de l’Université Trent.

M. Poloz a intégré la Banque du Canada en 1981 et y a occupé, au cours d’une période de quatorze ans, des postes aux responsabilités croissantes, jusqu’à sa nomination comme chef du département des Recherches en 1992. Après son départ de la Banque, en 1995, M. Poloz a travaillé pendant quatre ans à BCA Research, où il a été rédacteur en chef de la publication phare de cette firme, The International Bank Credit Analyst.

M. Poloz est entré à Exportation et développement Canada (EDC) en 1999 en tant que vice-président et économiste en chef. De 2008 à 2010, il a été premier vice-président, Groupe des produits de financement, fonction assortie de la responsabilité de tous les programmes de financement d’EDC. En janvier 2011, il a été nommé au poste de président et chef de la direction d’EDC, qu’il a occupé jusqu’à sa nomination comme gouverneur de la Banque du Canada.

M. Poloz porte le titre de Professionnel accrédité en commerce international et est diplômé du Senior Executive Program de l’Université Columbia. Il a été invité à titre de chercheur au Fonds monétaire international à Washington et à l’Agence de planification économique à Tokyo. De plus, il a enseigné l’économie à l’Université Western Ontario, à l’Université Concordia et à la Queen’s School of Business. Il a aussi exercé la présidence de l’Ottawa Economics Association.

M. Poloz est membre du conseil consultatif du Lawrence Centre depuis 2013 et préside le comité de sélection de la Fondation communautaire d’Ottawa depuis 2014. Il vit actuellement à Ottawa aux côtés de son épouse Valerie. M. Poloz est père de deux enfants, Jessica et Nicholas. Il est également grand-père.


Afficher tous

Documents d'analyse du personnel

Changing Fortunes: Long-Termism—G-Zero, Artificial Intelligence and Debt

Document d’analyse du personnel 2019-12 Stephen S. Poloz

La présente étude traite de trois forces de long terme qui agissent sur l’économie mondiale, ainsi que de leurs conséquences pour les entreprises et les décideurs.

Technological Progress and Monetary Policy: Managing the Fourth Industrial Revolution

Document d’analyse du personnel 2019-11 Stephen S. Poloz
Dans la présente étude, l’auteur se penche sur ce qu’implique l’adoption à grande échelle de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique – qu’on appelle parfois la « quatrième révolution industrielle » – pour la conduite de la politique monétaire.

Conférence commémorative Paul-Storer – L’intégration du commerce transfrontalier et la politique monétaire

Document d’analyse du personnel 2016-20 Stephen S. Poloz
Dans le présent document, nous étudions le lien entre l’intégration du commerce transfrontalier et la politique monétaire. Nous examinons d’abord les indications d’un accroissement du degré d’intégration en Amérique du Nord induit par la libéralisation des échanges et concluons que, si des inférences structurelles robustes restent difficiles à cerner, la preuve recueillie est suffisante pour inciter les banques centrales à prendre la question au sérieux.

Dosage des politiques monétaire et budgétaire et stabilité financière : le moyen terme est encore le message

Document d’analyse du personnel 2016-13 Stephen S. Poloz
Dans le cadre de la conférence commémorative Doug Purvis, le gouverneur Stephen S. Poloz montre comment le fait de modifier le dosage des politiques monétaire et budgétaire peut donner lieu aux mêmes résultats au chapitre de la croissance et de l’inflation, mais entraîner des résultats différents quant au niveau d’endettement des secteurs public et privé, ce qui peut se répercuter sur la stabilité financière.

Intégrer l’incertitude dans l’élaboration de la politique monétaire - La perspective d’un praticien

Document d’analyse du personnel 2014-6 Stephen S. Poloz
Le présent article examine l’évolution que connaissent les banques centrales à la lumière de l’expérience récente et met l’accent sur l’intégration de l’incertitude dans le processus d’élaboration de la politique monétaire.

Documents de travail du personnel

The Commodity-Price Cycle and Regional Economic Performance in Canada

Document de travail du personnel 1996-12 Mario Lefebvre, Stephen S. Poloz
Cette étude tente de fournir une interprétation de l'évolution économique régionale depuis le début des années 1970. Comme il est mentionné dans le titre, nous croyons que les variations des termes de l'échange, lesquelles sont souvent reliées aux changements dans les prix des matières premières, expliquent une partie importante de l'évolution économique des différentes régions du Canada.

The Causes of Unemployment in Canada: A Review of the Evidence

Document de travail du personnel 1994-11 Stephen S. Poloz
L'auteur examine différentes théories du chômage structurel et la possibilité de s'en inspirer pour tenter d'expliquer les hausses du chômage que le Canada a connues au cours du dernier cycle économique. La principale conclusion de cette étude est qu'il faut tenir compte de plusieurs hypothèses de nature structurelle lorsqu'on forme des jugements au sujet du taux de chômage non accélérationniste (TCNA).

Is Hysteresis a Characteristic of the Canadian Labour Market? A Tale of Two Studies

Document de travail du personnel 1992-3 Stephen S. Poloz, Gordon Wilkinson
Dans la présente étude, les auteurs répètent puis élargissent les travaux économétriques effectués par Forrin (1991) et par Cozier et Wilkinson (1991) sur la dynamique liant la production et l'inflation au Canada, espérant ainsi concilier les conclusions divergentes auxquelles ceux-ci sont parvenus.