Cette étude tente de fournir une interprétation de l'évolution économique régionale depuis le début des années 1970. Comme il est mentionné dans le titre, nous croyons que les variations des termes de l'échange, lesquelles sont souvent reliées aux changements dans les prix des matières premières, expliquent une partie importante de l'évolution économique des différentes régions du Canada. En fait, nous croyons qu'une amélioration des termes de l'échange, causée entre autres par une hausse du prix des matières premières, a tendance à augmenter le niveau de production dans les régions qui oeuvrent dans les secteurs primaires, alors qu'elle diminue la production de celles qui utilisent les matières premières comme intrant à la production. Puisque la production dans les différents champs d'activité n'est pas répartie uniformément entre les régions du pays, les variations soudaines des termes de l'échange auront des conséquences importantes sur l'activité économique régionale. Une analyse qualitative portant sur trois épisodes en particulier, soit 1974, 1978 et 1987, semble donner raison à cette théorie. Une évaluation empirique à l'aide de modèle VAR ajoute également un certain soutien. Nos résultats ne sont pas sans conséquence pour d'autres champs d'études en économie. Pensons entre autres aux études portant sur la convergence entre les provinces canadiennes. Il est probable que la convergence aurait été encore plus rapide si les fortes variations des termes de l'échange n'avaient pas empêché celle-ci de se produire. À l'inverse, il est aussi probable que la convergence captée par ces études ne soit en fait qu'un retour à l'équilibre suite à une forte variation des termes de l'échange.