Energy Efficiency and Fluctuations in CO2 Emissions

Disponible en format(s) : PDF

Est-il possible de réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sans limiter la croissance économique? Dans les modèles courants, ces émissions augmentent ou diminuent avec l’activité économique globale, ce qui implique un arbitrage à court terme entre la protection de l’environnement et la croissance économique. Toutefois, plusieurs facteurs, tels que les changements touchant l’efficacité énergétique, les phénomènes météorologiques extrêmes et la transition à des sources d’énergie plus propres, peuvent briser cette relation.

Nous sommes les premières à évaluer l’importance de ces facteurs sur les émissions de CO2 aux États-Unis. Pour ce faire, nous estimons une série de chocs qui réduisent les émissions de CO2 sans que l’activité économique diminue. Cette série explique une part importante des fluctuations des émissions de CO2. En nous basant sur une analyse étendue des profils de réaction des variables macroéconomiques et environnementales, nous concluons que la série estimée reflète principalement les changements touchant l’efficacité énergétique des biens de consommation.

Nos résultats indiquent que les modèles qui ne tiennent pas compte des changements touchant l’efficacité énergétique peuvent surestimer l’arbitrage à court terme entre la protection de l’environnement et la performance économique. De plus, ces résultats empiriques corroborent le rôle des gains d’efficacité énergétique, particulièrement dans le secteur résidentiel, pour réduire les émissions de CO2 sans pour autant ralentir la croissance économique.