Qualitative Field Research in Monetary Policy Making

Disponible en format(s) : PDF

Beaucoup de banques centrales mènent des recherches sur le terrain au cours desquelles elles effectuent des entretiens approfondis avec des acteurs du tissu économique de leur pays. Cependant, on en sait très peu sur la manière dont les renseignements ainsi recueillis sont utilisés et sur l’importance qu’ils revêtent dans la conduite de la politique monétaire. Pour remédier à cette lacune, nous réalisons une analyse thématique d’entretiens à questions ouvertes menés auprès de cadres supérieurs de banques centrales chargés des questions d’analyse et de politique économiques et qui travaillent de près avec les décideurs de leur institution. Nous constatons que, pour ces cadres, les renseignements obtenus lors des recherches sur le terrain sont non seulement utiles, mais aussi essentiels pour la formulation de la politique monétaire. Les cadres se servent de ces renseignements conjointement avec des outils quantitatifs, principalement pour éclairer leurs prévisions à court terme. Ces renseignements s’avèrent très précieux dans deux cas : quand l’économie pourrait se trouver à un point de retournement compte tenu de l’incertitude élevée entourant le rythme de croissance économique (lorsque l’économie subit des chocs importants); et quand des données officielles à jour ne sont pas disponibles ou qu’elles ne sont pas considérées comme fiables. Les cadres supérieurs accordent aussi une grande importance au maintien d’un échantillon fiable et crédible d’agents économiques représentatifs qu’ils peuvent consulter régulièrement et très rapidement, au besoin.