Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

États

Publié après

Publié avant

8698 résultats

Core Inflation

La Banque du Canada a recours à l'inflation mesurée par l'indice de référence, c'est-à-dire le taux de variation sur douze mois de l'indice des prix à la consommation hors alimentation, énergie et effet des modifications des impôts indirects, pour la guider dans la conduite de la politique monétaire.
Type(s) de contenu : Travaux de recherche du personnel, Rapports techniques Sujet(s) : Inflation et prix Code(s) JEL : E, E3, E31
17 décembre 2000

Les modèles dynamiques d'équilibre général et leur intérêt pour la Banque du Canada

Les modèles dynamiques d'équilibre général (MDEG) sont de plus en plus utilisés en recherche macroéconomique. Dans cet article, l'auteur décrit les principales caractéristiques de ces modèles et souligne la contribution qu'ils apportent à la recherche économique effectuée à la Banque du Canada. Selon l'auteur, le principe de base des MDEG est que la modélisation de l'activité économique, même à l'échelle d'un grand espace économique comme un pays, devrait partir d'une série de problèmes microéconomiques (à l'échelle des individus) qui, une fois résolus, sont agrégés pour représenter la réalité macroéconomique décrite par le modèle.
16 décembre 2000

La gestion des réserves de change par la Banque du Canada

Cet article décrit l'approche adoptée par la Banque du Canada pour gérer les réserves officielles de change du gouvernement détenues sous forme d'actifs liquides en devises. Il donne un aperçu des opérations du Compte du Fonds des changes (CFC), principal compte où sont conservées les réserves du Canada. L'auteur passe brièvement en revue l'évolution des objectifs et de la fonction de gestion du CFC au cours des 25 dernières années, à la lumière des fluctuations des réserves et des changements qu'ont connus les marchés financiers. Le CFC est financé au moyen des emprunts en devises qu'effectue le Canada sur le marché des capitaux. L'auteur met en lumière la stratégie d'ensemble utilisée pour gérer le Compte et qui consiste à apparier les avoirs et les engagements. En vertu de ce système, les fonds sont investis dans des actifs dont les caractéristiques sont les plus proches qui soient de celles des engagements en devises contractés, ce qui contribue à immuniser le portefeuille contre les risques de change et de taux d'intérêt.
15 décembre 2000

L'utilisation des swaps de taux d'intérêt et des swaps de devises par le gouvernement fédéral

Les swaps de taux d'intérêt et les swaps de devises sont des contrats par lesquels deux parties conviennent d'échanger des flux de trésorerie selon une formule préétablie pour une période donnée. Depuis 1985, le gouvernement fédéral recourt à ces contrats afin de gérer ses engagements de façon souple et efficiente. Les auteurs décrivent les caractéristiques des accords de swap et les façons dont le gouvernement utilise ces derniers. Ils démontrent que le programme de swaps est rentable, le montant estimatif des économies passées et prévues dépassant les 500 millions de dollars. Les auteurs traitent également des méthodes dont le gouvernement se sert pour évaluer le risque de contrepartie lié à ces opérations.

The Application of Artificial Neural Networks to Exchange Rate Forecasting: The Role of Market Microstructure Variables

Document de travail du personnel 2000-23 Nikola Gradojevic, Jing Yang
Les réseaux de neurones artificiels sont employés pour la prévision du taux de change Canada/ États-Unis à fréquence élevée. Ils produisent généralement de meilleures prévisions hors échantillon récursives qu'une marche aléatoire ou un modèle linéaire.
Type(s) de contenu : Travaux de recherche du personnel, Documents de travail du personnel Sujet(s) : Taux de change Code(s) JEL : C, C4, C45, F, F3, F31
4 décembre 2000

Le gouverneur de la Banque du Canada conclut qu'un régime de changes flottants demeure le meilleur choix pour le Canada

Lors d'une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le gouverneur de la Banque du Canada, M. Gordon Thiessen, a passé en revue les divers arguments évoqués dans le débat sur le régime de changes flottants et a conclu qu'un taux de change flexible demeure le meilleur choix pour le Canada. M. Thiessen […]
Type(s) de contenu : Médias, Communiqués
Aller à la page