Voici le modèle CORE, le prototype d'un nouveau modèle trimestriel de l'économie canadienne, conçu à des fins de projection et d'analyse des politiques au-delà du très court terme. Il est doté de propriétés d'équilibre bien définies ainsi que de mécanismes d'ajustement explicites qui opèrent principalement par les prix relatifs et qui permettent d'atteindre une structure dynamique stable. Il s'agit d'un modèle néo-classique de croissance auquel se superpose une dynamique de court terme reflétant les caractéristiques principales des variables canadiennes. Une distinction y est soigneusement établie entre la dynamique liée aux coûts d'ajustement et aux autres rigidités de l'économie et celle qui découle des perceptions et des attentes des agents économiques. Pour illustrer les propriétés du modèle, deux modifications de la politique budgétaire sont simulées : une augmentation du niveau des dépenses publiques par rapport à la dépense globale, le ratio Dette/Revenu étant maintenu constant de sorte que les dépenses supplémentaires doivent tôt ou tard être financées au moyen de l'impôt; et une hausse du ratio Dette/Revenu, le rapport entre les dépenses publiques et la dépense globale demeurant fixe, ce qui donne lieu à une diminution des impôts dans le court terme. Ces simulations visent à mettre en évidence le comportement des agents économiques privés en matière de consommation et d'endettement et les ajustements macroéconomiques ayant trait à la dette extérieure nette et au taux de change.