La Banque du Canada a relevé aujourd'hui de 1/2 point de pourcentage le taux officiel d'escompte pour le porter à 5 %. La fourchette opérationnelle pour le taux du financement à un jour a été augmentée dans les mêmes proportions, de sorte que ses limites sont maintenant de 4 1/2 et 5 %.

Les pressions à la baisse se sont intensifiées ces derniers jours sur le dollar canadien, à tel point que le cours de notre monnaie est descendu à des niveaux qui ne sont pas conformes aux tendances fondamentales de l'économie canadienne. Même si les problèmes que connaît l'Asie risquent de ralentir le rythme de l'activité économique en 1998, on prévoit toujours que l'économie canadienne continuera d'afficher de solides gains aux chapitres de la production et de l'emploi, lesquels auront pour effet de réduire la marge des capacités inutilisées au sein de l'économie canadienne. Dans ce contexte, l'ampleur de l'assouplissement additionnel des conditions monétaires tenant à la faiblesse récente du dollar canadien n'est pas appropriée. Le relèvement du taux officiel d'escompte vise à rééquilibrer les conditions monétaires et à soutenir le dollar.